Joshua Roy, Athlète de l’année

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Joshua Roy, Athlète de l’année
Paulin Roy, père de Joshua Roy, est venu accepter le prix au nom de son fils. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

SAINTE-MARIE. Le hockeyeur de Saint-Georges, repêché récemment par les Canadiens de Montréal dans la Ligue nationale de hockey, a reçu l’Élitas d’or lors de la 43e édition du Gala du mérite sportif beauceron. L’événement, qui a rassemblé quelque 275 participants, s’est déroulé le samedi 9 avril dernier au Centre Caztel de Sainte-Marie.

En tout, 25 Élitas ont été distribués aux équipes, entraîneurs, bénévoles, événements et athlètes, ceux-ci âgés entre 10 et 61 ans et pratiquant 16 disciplines.

« Ce que j’aime de la 43e édition, c’est qu’on fête le 100e anniversaire de la Ligue de Beauce, et le 100e anniversaire du plus vieux joueur encore vivant de la ligue, Henri Veilleux de Saint-Georges », a souligné Rosaire Sylvain, président d’honneur de la soirée, en ajoutant que le gala permet de faire un lien entre les sportifs qui ont pavé la voie et les jeunes athlètes.

Mentionnons que l’Élitas d’argent est allé à la joueuse de soccer Joëlle Mercier de Saint-Victor, qui a remporté le Championnat provincial de soccer universitaire et mis la main sur la médaille de bronze au Championnat canadien au sein du Rouge et Or de l’Université Laval. Quant à l’Élitas de bronze, il a été décerné à Marie-Raphaële Savoie de Sainte-Marie, qui a remporté la médaille de bronze lors du Championnat provincial junior de patinage artistique.

« Si vous vous amusez en pratiquant votre passion, c’est ça qui est extraordinaire. On est fier de ce que vous faites. Vous n’avez pas peur de tomber et de vous relever. […] Quel que soit le résultat, ayez du plaisir et surtout, n’abandonnez jamais », a déclaré Luc Provençal, député de Beauce-Nord. « Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible », a appuyé son homologue de Beauce-Sud Samuel Poulin, plus tard dans la soirée.

Des hommages

Le gala a également été l’occasion d’honorer trois athlètes qui ont pris part aux Jeux olympiques de Pékin. Il s’agit de la skieuse Marie-Michèle Gagnon de Lac-Etchemin (représentée par ses parents), la hockeyeuse Marie-Philippe Poulin de Beauceville (représentée par ses parents) et le planchiste Éliot Grondin de Sainte-Marie. Ils ont d’ailleurs reçu une ovation levée de la part du public.

« Vous êtes des gagnants », a lancé Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie, en soulevant que la Beauce est une « pépinière d’athlètes ».

« Il faut toujours s’amuser. C’est sûr que c’est le fun de gagner, mais si vous n’avez pas de fun, ça ne sert à rien. Ne regardez pas le résultat et le reste va suivre », de conseiller Éliot Grondin aux jeunes sportifs.

Le comité organisateur a aussi pris le temps de saluer le travail de Jean-Louis Lemieux et Pierre Bourque, qui ont fait en sorte que le gala devienne ce qu’il est aujourd’hui. « Nous reconnaissons les athlètes au-delà de leur âge. […] Le gala, il faut qu’il voyage. On veut le faire connaître partout dans la Beauce-Etchemin », a affirmé M. Lemieux, dit « le père » du gala.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires