Armes à feu: quatre arrestations et des perquisitions à Montréal et en Montérégie

La Presse Canadienne
Armes à feu: quatre arrestations et des perquisitions à Montréal et en Montérégie

MONTRÉAL — Quatre personnes ont été arrêtées et plusieurs perquisitions ont été effectuées dans le cadre d’une opération policière contre le trafic d’armes à feu, mercredi, à Montréal et en Montérégie.

Le coup de filet visait à neutraliser un réseau qui serait relié aux gangs de rue de Montréal, a indiqué la Sûreté du Québec dans un communiqué.

Les policiers ont fait des perquisitions dans huit résidences et huit véhicules dans les municipalités de Delson, Saint-Amable et Longueuil, en Montérégie, ainsi qu’à Montréal, en plus de procéder à l’arrestation des quatre hommes, tous âgés de 27 ans. 

Les suspects ont comparu mercredi au palais de justice de Longueuil sous divers chefs d’accusation en matière d’armes à feu.

Le déploiement policier était dirigé par les membres de l’Équipe intégrée de lutte au trafic d’armes (EILTA) Montréal, composée d’agents de la Sûreté du Québec (SQ), du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et de l’Agence des services frontaliers du Canada. 

Les perquisitions ont notamment permis de saisir quatre armes de poing, une arme longue automatique, des munitions et plus de 50 000 dollars canadiens en argent comptant.

Au courant de l’enquête, les policiers avaient déjà saisi un chargeur, deux armes de poing et une arme longue, ce qui élève le bilan global à six armes de poing et deux armes longues, a-t-on indiqué.

L’opération s’inscrit dans la stratégie provinciale CENTAURE, qui a pour mandat d’assurer une pression constante sur le crime organisé pour rendre plus efficace la lutte au trafic d’armes à feu illégales au Québec. 

CENTAURE cible à la fois l’approvisionnement, l’importation, la distribution et la possession illégale d’armes à feu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires