Un wagon à la dérive

Eric Gourde  redaction@beaucemedia.ca

Un wagon à la dérive
L'incident s'est produit près d'un passage à niveau à Scott. (Photo : Picasa)

TRANSPORT.  Un événement inusité s’est produit vers 13 h, le 13 octobre dernier à Scott, alors qu’un wagon vide a dérivé du site industriel d’Aliments duBreton.

L’événement n’a heureusement entraîné aucun incident sur le réseau ferroviaire ou routier du secteur, indique le ministère des Transports qui ajoute que cette portion de réseau appartient à l’entreprise.

Ainsi, le wagon s’est déplacé pour s’immobiliser sur la voie principale du Chemin de fer Québec-Central, qui appartient au ministère des Transports et de la Mobilité durable. Il a en effet traversé le passage à niveau public de la route du Président-Kennedy, équipé de feux clignotants. « Les feux clignotants ont été activés par le passage du wagon. Le wagon a parcouru une distance d’environ 650 mètres, incluant celle parcourue sur le site de l’entreprise, et il s’est immobilisé de lui-même, en raison de la pente de la voie ferrée qui a la forme d’une cuvette à cet endroit », précise Émilie Lord, porte-parole du ministère.

Elle ajoute que le Ministère a été avisé de l’incident dès qu’il s’est produit le 13 octobre en après-midi. « Comme ce réseau ferroviaire est sous l’autorité législative du Québec, il revient au ministère des Transports et de la Mobilité durable d’y exercer une surveillance et de procéder à des enquêtes de sécurité lorsqu’il se produit des accidents. Des enquêteurs en sécurité ferroviaire ont été déployés sur le terrain pour débuter l’enquête, en collaboration avec duBreton », ajoute Mme Lord.

Des mesures ont alors été mises en place, sur le site de l’entreprise, afin d’empêcher la dérive de wagons et une inspection des infrastructures sur le site a été effectuée à la suite de l’événement. L’enquête se poursuit afin de finaliser l’analyse des facteurs de risques et les facteurs contributifs à l’incident. « Un rapport sera déposé à l’entreprise au cours des prochaines semaines et pourrait contenir des recommandations pour améliorer la sécurité. Ce type d’événement est peu fréquent sur le réseau ferroviaire sous la compétence du Québec », indique Émilie Lord en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Loozap
Loozap
3 jours

Il faut des nouveaux wagons adaptés et mieux du côté esthétique aussi