Quoi faire en cas d’inondation?

Par superadmin
Quoi faire en cas d’inondation?
La rue Notre-Dame Sud.

À la suite d’inondations survenues dans plusieurs secteurs de Chaudière-Appalaches, la Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches tient à rappeler aux citoyens touchés certaines mesures pour prévenir les problèmes de santé pouvant survenir dans une telle situation.

Pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone
Ne jamais utiliser à l’intérieur ou près des portes ou des fenêtres, des appareils à combustion, comme des pompes et des génératrices, de même que des appareils de cuisson ou de chauffage d’appoint conçus pour l’extérieur.
Pour éviter les blessures graves et les incendies
Faire vérifier l’installation électrique et les appareils de chauffage par des spécialistes avant leur remise en fonction pour détecter d’éventuels dommages.
Pour éviter les maladies liées au contact avec de l’eau de crue souillée
Nettoyez avec une solution savonneuse non parfumée et désinfectez avec un produit nettoyant approprié toutes les surfaces, les structures et les objets ayant été en contact avec l’eau de crue. Pour ce faire, portez un équipement de protection (masque, gants et bottes de caoutchouc, vêtements de protection). Jetez tout aliment ou médicament ayant été en contact avec l’eau ainsi que tout objet poreux tel que tapis et sous-tapis, jouets en peluche, matelas, isolants, etc.
Pour éviter la croissance de moisissures et les maladies qui en découlent
Asséchez et nettoyez à l’aide d’un produit nettoyant approprié dans les 24 à 48 heures les surfaces et les matériaux touchés. Aérez et ramenez le taux d’humidité entre 30 et 50 %. Vérifiez l’état des murs jusqu’à 50 cm (20 po) au-dessus du niveau atteint par l’eau et remplacez les parties trempées ou qui ont absorbé l’eau.
Pour éviter les maladies liées à la consommation ou l’utilisation d’eau
Puit individuel : considérez l’eau comme étant non potable et consommez de l’eau embouteillée jusqu’à ce que le puit soit désinfecté et qu’une analyse de l’eau confirme qu’elle peut être utilisée.
Réseau municipal ou privé : suivre les directives de la municipalité ou du propriétaire du réseau. Si votre eau n’a pas son apparence habituelle, en l’absence de directive de leur part, communiquez avec eux avant de la consommer.

Source :
Le Service des communications et des relations publiques
CISSS de Chaudière-Appalaches
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires