Charmes et douceur pour vaincre le cancer

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Charmes et douceur pour vaincre le cancer
Une des photos met en vedettes des enfants. Bien entendu

Le corps humain est un monument de grâce, mais peut dissimuler les plus terribles maladies. Avec le projet « Les femmes de nos vies », deux Beauceronnes et une dizaine de leurs mères, sœurs, filles et amies ont décidé de dévoiler quelques-uns de leurs charmes afin d’appuyer la lutte contre le cancer du sein.

« Nous avons décidé de nous impliquer parce que dans la vie, on ne sait jamais quand le cancer peut nous frapper et surtout, sur qui ce tueur silencieux peut décider de s’arrêter », a affirmé Annie Thibeault, l’une des initiatrices. Avec son amie Annie Berthiaume, elles ont décidé de produire un calendrier évocateur, mais surtout inspirant, afin de sensibiliser la population.

« Avec ce choix de cause, nous avons cru bon de mettre la femme en valeur dans toute sa splendeur. Les filles du calendrier sont donc posées habillées, mais peu. Elles ont toutes accepté de dévoiler un peu de peau pour la cause », a informé Mme Thibeault. Il faut mentionner qu’une des photos met en vedettes des enfants. Bien entendu, les fillettes n’y exposent aucune partie de leur corps. Leur présence vient simplement rappeler que la maladie peut surprendre n’importe qui.

C’est ainsi que le 25 octobre dernier, les participantes ont laissé leurs inhibitions entre les mains de la photographe Caroline Fournier. « Elle a réussi à mettre toutes les filles à l’aise, afin que la séance se passe sans problème », a-t-elle raconté.

Disponible bientôt

 

Le lancement officiel du calendrier aura lieu le 26 novembre de 18 h à 20 h au bar Le Charlie de La cache à Maxime de Scott. Les billets pour y prendre part sont disponibles chez Meuble Accent Duboisé à Sainte-Marie. Après, il y aura 1500 exemplaires disponibles au coût de 10 $ pièce. À cette heure, les points de vente ne sont pas encore déterminés.

L’objectif est ultimement de donner 10 000 $ à la Fondation du cancer du sein du Québec. Grâce aux commanditaires, dont les principaux sont La cache à Maxime, Constructions Richard Berthiaume, Accent Meubles Duboisé, Texel et Location Dalji, la moitié de l’objectif a déjà été atteint. Les deux instigatrices recherchent d’ailleurs d’autres partenaires financiers jusqu’au 9 novembre.

 

Pour obtenir davantage d’informations, consultez la page Facebook « Parce qu’on sait jamais ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires