Un groupe antipédophile beauceron a vu le jour sur Facebook

Par Mathieu Galarneau
Un groupe antipédophile beauceron a vu le jour sur Facebook
Le groupe vise d'abord et avant à assurer la protection des enfants.

SOCIÉTÉ. Une page Facebook a été ouverte par des citoyens afin de «dénoncer des pédophiles» de la Beauce.

Intitulée The Judge Beauce, on peut y lire que la page a été créée par «des citoyens qui ont parlé à haute voix contre les gestes portés contre les enfants d’abus sexuel».

Le fondateur, Robert Lemieux, explique que l’idée de partir ce groupe est venue de la fréquence de cas d’abus d’enfants répertoriés dans les médias. «Avec ce qu’on voit à la télé, dans les journaux depuis quelques années, on se dit qu’il faut être plus vigilants, croit-il. Tout ça a commencé quand j’ai vu un parent pogner son enfant par les cheveux. À partir de ce moment-là, je me suis dit qu’il fallait être alerte pour protéger nos enfants et petits-enfants.»

Pour Robert Lemieux, le groupe n’a pas pour mission de remplacer les policiers ou de se faire justice soi-même. «Si on nous appelle pour rapporter un cas d’abus, on contacte la police d’abord. Ce sont eux qui doivent faire respecter la loi. Mais nous, de notre côté, on peut faire de la surveillance, comme dans le cas d’un rodeur près d’une cour d’école par exemple», expose-t-il.

Dimanche, M. Lemieux estimait que près de 200 membres avaient rejoint son regroupement. «Nous demandons aux gens qui veulent se joindre à nous de permettre la vérification des antécédents auprès de leur poste de police. Et nous aussi nous faisons notre enquête», dit le Mariverain, qui souligne que le groupe fait des petits un peu partout en province, comme à Saint-Jérôme et Stoneham.

Selon M. Lemieux «The Judge» serait une légende urbaine créée dans le Nevada, aux États-Unis. Le groupe beauceron en reprendrait les grandes lignes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires