Projet pilote d’économie circulaire à Saint-Elzéar

Marie-Eve Groleau

megroleau@icimedias.ca

Projet pilote d’économie circulaire à Saint-Elzéar
Des membres de l'équipe derrière le projet écoresponsable. Marianne Mercier, de Chroma, Sabine Weber, enseignante du Seneca College, School of Fashion, Alex Alexis d'Alkegen, Kelly Drennan, du Fashion Takes Action et Hugues Lambert d'Alkegen. (Photo : : Gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. L’entreprise Alkegen de Saint-Elzéar (autrefois connue sous le nom de Texel) a initié un projet de recyclage de produits textiles, selon les principes de l’économie circulaire. Le projet pilote a démarré en 2021 et se poursuivra cet automne.

Né d’une concertation industrielle en matière de recyclage de produits textiles, le projet pilote de l’entreprise de Saint-Elzéar vient d’être mis de l’avant, en offrant un sac à usages multiples en guise de produit fini. 

Une chaîne locale d’approvisionnement et de recyclage a été mise en opération afin de poursuivre des objectifs écoresponsables. Les visées permettent de recycler systématiquement les textiles mis au rebut destinés à la fabrication de produits courants. 

« Alkegen a participé au processus de transformation des fibres en feutres qui ont servi à la fabrication du sac. Notre intention est d’allonger la durée de vie de produits plus éphémères, comme des vêtements. D’autres produits durables pourront être conçus comme des sous-planchers acoustiques », mentionne le Chef du Développement des Affaires chez Alkegen, Alex Alexis.

Grâce à Environnement et Changement Climatique Canada (ECCC), les initiateurs du projet pilote et l’équipe d’Alkegen lancent le sac composé de 50 % de textiles usagés et des vêtements mis au rebut. L’autre 50 % est composé de rPET, un matériel de polyester utilisé dans la conception de bouteilles de plastique.

De la collecte de vêtement jusqu’à la commercialisation, le produit fini a traversé plusieurs étapes. Le tri, le nettoyage des vêtements, la transformation en fibres recyclées et la création du design ont été réalisés par plusieurs entreprises partenaires. 

Près de 10 000 sacs seront en vente dans quelques points de service, dont certains magasins à grande surface. D’autres entreprises ont manifesté leur intérêt à faire partie du projet à titre d’observateur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires