Mise à jour du système de surveillance de la rivière Chaudière

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Mise à jour du système de surveillance de la rivière Chaudière
Un nouveau système surveillera la rivière Chaudière au cours des prochains mois. (Photo : Archives)

ENVIRONNEMENT.  Le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) bénéficiera d’une aide de 90 000 $ du gouvernement du Québec pour procéder à des améliorations et à une mise à jour du système de surveillance de la rivière.

Grâce au système de surveillance de la rivière Chaudière, géré par le COBARIC, les municipalités du territoire couvert ont accès à des données en temps réel sur les niveaux d’eau de différents cours d’eau et sur des seuils d’inondation.

« Si les Beaucerons ont souvent fait preuve d’une solidarité remarquable et unique pour se relever d’inondations, nous travaillons en amont pour augmenter notre pouvoir d’action, entre autres par la veille active et une meilleure connaissance des risques », a indiqué le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, qui en a fait l’annonce.

Pour Véronique Brochu, directrice générale du COBARIC, la mise à jour servira à plusieurs choses. « On parle à la fois d’un nouveau site, du traitement des données, de la codification de la télémétrie et de l’hébergement des données. Tout ça va servir aux nouveaux besoins des services de sécurité publique. Il y aura aussi un volet vulgarisation pour permettre aux citoyens de mieux comprendre. »

La démarche complète nécessitera un investissement d’environ 100 000 $. Le manque à combler sera assumé par les municipalités propriétaires du système de surveillance. Celui-ci pourrait être opérationnel en décembre prochain, sinon en mai 2023.

Le COBARIC a pour mission d’organiser la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière et de ses tributaires. Il couvre un territoire comprenant 78 municipalités, 7 MRC ainsi que la Ville de Lévis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires