Maxime Bernier en 10 questions

Par Mathieu Galarneau

ÉLECTIONS. À l’aube de l’élection du 19 octobre prochain, L’Éclaireur-Progrès et le Beauce Média vous proposent de découvrir qui sont vos candidats, en politique comme dans la vie de tous les jours. Nous vous présentons aujourd’hui Maxime Bernier, du Parti conservateur.

Maxime Bernier et la politique en 5 questions

Q:      Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer en politique à ce moment-ci?

R:      En 2005, j’ai été approché pour me lancer en politique. Comme mon père avait déjà été député, j’ai appris à m’intéresser à la politique. Au fil du temps, j’ai développé un grand intérêt pour les politiques publiques qui, à mon sens, peuvent bien servir la population. Ma motivation était de faire une différence pour les Canadiens et pour les Beaucerons. Aujourd’hui, je peux dire que je suis toujours animé par la même conviction et la même passion.

Q:      Qui vous a le plus inspiré en politique?

R:      Ron Paul, un politicien américain qui fut membre du Parti républicain. C’est l’un des plus grands défenseurs de la liberté et d’un gouvernement limité.

Q:      Quelle serait votre première action en tant que député de Beauce?

R:      J’ai déjà accompli plusieurs actions à titre de député de Beauce, dont notamment le parachèvement de l’Autoroute 73, une course de 100 km qui a permis d’amasser 165 000 $ pour aider les plus démunis et l’abolition du registre des armes d’épaules. La protection des valeurs beauceronnes sera une priorité au cours des 100 premiers jours de la nouvelle législature avec la réintroduction et l’adoption du projet de loi sur le serment de citoyenneté. Les Beaucerons veulent que les nouveaux immigrants respectent nos valeurs et qu’ils deviennent citoyens canadiens à visage découvert.

Q:      Quelle est la valeur la plus importante à défendre pour vous en politique?

R:      La liberté et la responsabilité individuelles. Ces valeurs sont indissociables à mes yeux. Je souhaiterais que nous puissions vivre dans une société plus libre où les gouvernements ne soumettent pas les citoyens à une panoplie de règlements et à des taxes de toutes sortes.

Les gouvernements devraient favoriser la responsabilisation des citoyens et leur laisser plus d’argent dans leurs poches afin de leur permettre de faire leurs propres choix.

Q:      Si vous aviez une chose à changer à votre personnalité, qu’est-ce que ce serait?

R : Je pense qu’il faut être en accord avec sa personnalité plutôt que de vouloir la changer. Nos forces et nos limites sont des alliés qui nous permettent de nous accomplir et de réaliser nos projets. Cela dit, si je pouvais avoir une plus grande mémoire pour ne jamais oublier un visage ou un nom, ce serait bien pratique!

Qui est Maxime Bernier le Beauceron?

Q:      Qu’est-ce qui vous rend le plus fier de la Beauce?

R:      L’esprit d’entreprenariat qui nous distingue si bien.

Q:      Quel est votre sport préféré? À quel endroit le pratiquez-vous dans la région?

R:      La course à pied. Une bonne paire d’espadrilles donne la possibilité de parcourir la Beauce d’un bout à l’autre.  C’est un grand avantage puisque nous avons tellement de beaux paysages chez nous. En plus, c’est très bon pour le cardio, car la Beauce est une région très accidentée!

Q:      Quel est votre groupe de musique ou votre chanteur(se) préféré(e)?

R:      Coldplay

Q:      Quelle est votre marque de voiture? Quel est votre endroit préféré pour rouler dans la Beauce?

R:      Je conduis une Subaru Outback. J’adore emprunter les routes secondaires de la Beauce. Ça me donne la possibilité de traverser les municipalités sur mon parcours et les paysages me charment toujours.

Q:      Avez-vous un animal de compagnie? Si oui, quel est son nom?

R:      Malheureusement, non. J’ai eu un chien, un setter irlandais du nom de Pacha, le meilleur compagnon de course que j’ai connu. Aujourd’hui, avec mes déplacements et mon emploi du temps chargé, je ne peux me permettre d’avoir un animal, car il serait négligé.

*Nous avons décidé de présenter les candidats en ordre alphabétique. Suivrons cette semaine Daniel Royer, Stéphane Trudel et Adam Veilleux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires