L’usine Olymel a 50 ans

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe

Environ 2400 personnes ont participé à la journée portes ouvertes, tenue le samedi 22 août pour souligner le 50e anniversaire de l’usine d’Olymel de Vallée-Jonction.

« Avec les portes ouvertes, on souhaite remercier les employés. On veut leur permettre de montrer à leurs familles leur lieu de travail. Nous sommes très fiers de l’usine de Vallée-Jonction. C’est notre plus grosse usine au Québec, et celle qui a la plus grande valeur ajoutée », a prononcé Réjean Nadeau, président-directeur général d’Olymel.

Ainsi, visite guidée, repas méchoui, activités pour les enfants et tirage de prix de présence attendaient les invités.

En plus des employés, Maxime Bernier, député sortant de Beauce, était de la fête. « Je suis bien heureux. On célèbre aujourd’hui l’entrepreneurship beauceron », a-t-il commenté, en soulignant le caractère très moderne des installations, de même que l’impact économique positif de l’entreprise sur la région.

Olymel, je me souviens

« J’ai gagné ma vie ici. Je me suis amusé en travaillant! », a lancé Mario « Balance » Bellavance de Saint-Odilon-de-Cranbourne, qui a été à l’emploi d’Olymel entre 1976 et 2010. Mis à part les batailles syndicales des dernières années, M. Bellavance garde un bon souvenir de sa carrière dans l’industrie porcine. « Si je n’avais pas aimé ça, j’aurais été un con. Je suis heureux que ce soit encore en vie après 50 ans. Lorsqu’on amène des emplois dans la Beauce, c’est merveilleux. »

D’hier à aujourd’hui

L’entreprise est fondée en 1965 par Gérard Turcotte et Irénée Turmel sous le nom de Turcotte & Turmel. Dès 1975, l’abattoir gagne en notoriété et passe dans le giron de La Coop fédérée de Québec et de sa division des viandes. La Coop fédérée mettra sur pied la société en commandite Olymel en 1991. Aujourd’hui, dans le monde, l’entreprise emploie près de 10 000 personnes dont plus de 7 000 au Québec, incluant 1000 employés à Vallée-Jonction. Elle dispose également d’installations importantes en Ontario, en Alberta, au Nouveau-Brunswick et en Saskatchewan. Elle exporte près du tiers de ses ventes totales dans plus de 60 pays. L’entreprise commercialise ses produits principalement sous les marques Olymel, Lafleur et Flamingo. Son chiffre d’affaires annuel est de 2,8 milliards de dollars.

 

Pour tout savoir à propos de l’entreprise, visitez le www.olymel.ca.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires