Luc Provençal devient préfet et dévoile ses priorités

Par lynda_cloutier
Luc Provençal devient préfet et dévoile ses priorités
Luc Provençal

Préfet suppléant depuis six ans, le maire de Beauceville, Luc Provençal, vient de changer de chaise. Depuis mercredi dernier 25 novembre, il est devenu préfet de la MRC Robert-Cliche pour les deux prochaines années.

Choisi à l’unanimité par ses pairs, sans que ces derniers aient à utiliser un bulletin de vote, M Provençal précise que l’une de ses premières actions consistera à tenir un lac-à-l’épaule au début de 2016. Il souhaite qu’ensemble, les élus, tracent un plan d’interventions. « À l’heure actuelle, on pourrait dire qu’il y a une bonne photo à prendre de notre MRC, image M. Provençal. Nous devons nous repositionner dans différents dossiers. »

Pour le nouveau préfet, il importera d’établir des échéanciers afin de savoir comment mieux avancer. En matière de tourisme, il faudra notamment définir quel budget sera alloué par chacune des trois MRC  beauceronnes, partenaires dans ce dossier. Aussi, indique M. Provençal, il importera de faire l’inventaire des attraits touristiques beaucerons, savoir lesquels il faut prioriser. «C’est une démarche qui doit nous indiquer où il faut capitaliser, mais je suis surtout partisan de consolider ce qui existe présentement. » Bien sûr, la piste cyclable méritera un suivi de près.

Regroupement de services et autres enjeux

Le regroupement éventuel de services avec les deux MRC voisines de celle de Robert-Cliche figure à l’agenda prochain du préfet Provençal.

Son intention : rencontrer les deux préfets, évaluer les dossiers sur lesquels il serait possible de travailler en 2016. Après cette rencontre exploratoire, M. Provençal souhaite que chaque MRC mandate des membres à un futur comité d’étude.

D’autres enjeux retiendront l’attention de la MRC. Il faudra mettre en place un plan de gestion des matières résiduelles, ce qui inclura l’arrivée d’un bac brun pour les matières putrescibles, s’attaquer au Plan de développement de la zone agricole et faire cheminer le dossier de révision de schéma de couverture de risque.

Jean-Rock Veilleux

Le préfet sortant, Jean-Rock Veilleux qui occupait ce poste depuis six ans s’est retiré, dit-il, en raison de son âge et pour des raisons familiales. Il agira désormais à titre de préfet suppléant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires