Les écoles de la CSBE n’augmenteront pas leurs tarifs

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Les écoles de la CSBE n’augmenteront pas leurs tarifs
La CSBE ignore pour le moment si des écoles devront augmenter leurs prix.

Pendant qu’une grande partie des écoles de la province se voit contrainte d’augmenter le tarif de leur service de garde pour les journées pédagogiques, les établissements de la Commission Scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) ont décidé de conserver les prix de l’année dernière.

:« À la CSBE, nous avons une entente selon laquelle le tarif restait à 8 $ par jour par enfant, même lors des journées pédagogiques, sauf si la survie d’un service de garde est en jeu », a indiqué Jacques Légaré, conseiller en communication à la commission scolaire.

Il faut savoir qu’en juillet dernier, le ministère de l’Éducation avait confirmé que la contribution parentale passerait à la rentrée de 7,30 $ à 8 $ par jour et par enfant. Or, le ministère a également diminué les allocations aux écoles de 26 % lors des journées régulières et de 51 % lors des journées pédagogiques (de 16,39 $ à 7.93 $ par jour et par enfant).

« Avec ces nouvelles règles budgétaires, les services de garde devront aller chercher les sommes manquantes auprès des parents. Si certaines commissions scolaires ont des surplus, elles peuvent peut-être avoir des coûts moins élevés », a affirmé Gabrielle Neveu-Duhaime, coordonnatrice aux communications à l’Association des services de garde en milieu scolaire du Québec.

À l’association, on craint également que de faire payer 8 $ supplémentaires par enfant lors des journées pédagogiques (soit 160 $ pour les 20 jours) risque de convaincre des parents de garder leurs enfants à la maison. Or, moins d’enfants signifieraient moins de sous, et très probablement des coupures dans les heures de travail des éducatrices.

Tel que l’a expliqué une de nos lectrices, qui préfère conserver l’anonymat, les compressions varient selon la taille du service de garde. En effet, plus le service est gros, plus les coupures seront importantes. De plus, des écoles peuvent augmenter le prix pour un élève qui ne fait que manger à l’école (25 $ supplémentaires pour l’année selon elle). « L’an prochain, les parents auront le choix d’envoyer leurs enfants aux sorties ou les laisser au service de garde. Donc, un service de garde à deux vitesses selon le revenu des parents… Dommage », a-t-elle complété.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires