Le dossier des grenouilles est enfin réglé à Saint-Joseph

Par lynda_cloutier
Le dossier des grenouilles est enfin réglé à Saint-Joseph
SAint-Joseph a fait un échange de grenouilles.

On l’a longtemps appelé le dossier des «grenouilles», ce problème qui, en raison d’une zone humide, limitait l’agrandissement du parc industriel Guy-Poulin à Saint-Joseph. L’histoire fait dorénavant partie du passé.

:Après plusieurs années sans qu’il ne se passe rien, la Ville en est venue à une entente avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. La zone en question qui empêchait le prolongement du parc situé tout près du Journel comprenait une superficie de 1,95 hectare.

Pour contrecarrer ce frein à son développement, la Ville a acquis un autre terrain humide dont la superficie atteint quatre hectares puis elle a promis au Ministère de protéger cette zone. Celle-ci est même plus marécageuse que la première, laisse-t-on savoir.

Une mesure de précaution

Pour l’instant, précisent les autorités municipales, il n’y a pas de projet industriel en vue. Sauf qu’il s’agit là d’une mesure préventive, soutient le directeur général de la Ville, Alain Landry. «Si demain matin, une entreprise souhaitait s’implanter dans le parc, la Ville pourrait, sans délais, compléter ses infrastructures et avoir recours aux équipements spécialisés sans être obligée de brasser encore de la paperasse. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires