La stabilité avant le développement

La stabilité avant le développement
Simon Le Blanc est l'un des copropriétaires de Finium à Frampton. (Photo : Beauce Média)

AFFAIRES. L’entreprise Finium, dont le siège social est situé à Frampton, se spécialise dans la fabrication de murs décoratifs en bois. Elle conçoit et fabrique des panneaux de recouvrement mural haut de gamme et de très grande valeur esthétique.

Simon Le Blanc assure la relève de l’entreprise, en compagnie de Dan Roy, depuis un an maintenant. À son arrivée, le duo a voulu apporter certains changements à la philosophie de l’entreprise. « C’est un rachat à l’interne. Je suis ici depuis 18 ans, alors l’entreprise, je la connais bien et mon partenaire aussi. Les changements ne se sont pas faits de manière drastique. On a peut-être accéléré certaines choses, tout en évoluant dans le sens que l’on allait déjà. »

Comme la plupart des entreprises de la région, Finium doit opérer et évoluer dans un contexte où la main d’œuvre est une variable incontournable. La nouvelle approche instaurée par ses dirigeants a eu ses effets positifs.

Finium emploie 25 personnes sur un quart de travail. Pour la plupart, une semaine de travail représente environ 35 heures par semaine. « Les gens choisissent leur horaire. L’absentéisme demeure élevé, mais notre taux de rétention est excellent. La seule chose que l’on demande, c’est une constance. Si les gens choisissent d’être ici trois jours/semaine, et bien c’est d’être ici trois jours/semaine.

Clients et employés = partenaires

M. Le Blanc avoue que les choses ont été difficiles au cours des dernières années, notamment en raison de la montée en flèche des prix du bois, ce qui atteignait directement l’identité de l’entreprise.

Les liens d’amitié développés avec certains clients ont aussi permis à l’entreprise d’éviter les mauvaises surprises des derniers mois. « On cherche des partenariats et nous avons des joueurs-clés avec qui la collaboration est inévitable. Ces liens d’affaires nous ont aidés pendant la pandémie, notamment. »

Finium a une gamme de produits standards, mais offre aussi le sur-mesure à sa clientèle, un élément qui contribue à son évolution. » Le sur-mesure est souvent une variation d’un produit existant. Ce service deviendra souvent un outil de marketing et qui permettra de créer de nouvelles relations. «

L’avenir de Finium est tout de même prometteur, selon M. Le Blanc, puisqu’elle évolue dans un secteur d’activité en pleine expansion. Sans dévoiler de plan précis, il précise que l’entreprise a déjà des plans pour continuer de se distinguer dans son domaine, grâce à sa créativité. » De par sa nature, le bois sera toujours là. Ainsi, le traditionnel sera aussi toujours présent. Il y aura toujours de la place pour le décoratif, mais ajouter une fonctionnalité à un produit est un plus. »

En collaboration avec Développement économique Nouvelle-Beauce

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Loozap
Loozap
24 jours

Normalement ça doit être ainsi