Hausse de moins de 3 % à Vallée-Jonction

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Hausse de moins de 3 % à Vallée-Jonction
La municipalité de Vallée-Jonction profite de l'arrivée de nouveaux résidents pour limiter sa hausse de taxes. (Photo : Beauce Média - Éric Gourde)

MUNICIPAL. La municipalité de Vallée-Jonction a présenté à ses citoyens, elle aussi, un budget 2023 comprenant une hausse globale du compte de taxes. 

Celle-ci a été établie à 2,95 %, soit une hausse moyenne de 71 $ pour une résidence unifamiliale dont l’évaluation moyenne passe de 168 950 $ en 2022 à 178 081 $ en 2023.

Compte tenu du contexte inflationniste que nous connaissons présentement, le conseil municipal a travaillé à compresser les dépenses de son budget au maximum et de limiter le plus possible l’augmentation des taxes municipales. « On a simplement choisi de restreindre le plus possible la mise en place de nouveaux projets afin de respecter la capacité financière de ses citoyens », explique la mairesse de Vallée-Jonction, Patricia Drouin.

La plupart des postes de dépenses connaitront une hausse au cours de la prochaine année, mis à part le volet sécurité publique, ainsi que les secteurs de l’aménagement et urbanisme, le transport, de même que celui regroupant les volets santé et bien-être.

« Notre municipalité est en croissance au niveau de son évaluation foncière, avec un nouveau rôle triennal qui est entré en vigueur en 2022, mais nous avons également une quinzaine de nouvelles résidences sur notre territoire et de nouveaux bâtiments au Parc industriel, ce qui nous permet d’aller chercher des revenus additionnels. »

Elle ajoute que même si la municipalité a dû se serrer la ceinture, des travaux d’asphaltages ou le resurfaçage de quelques rues sont à l’agenda, de même que la réfection du quai de la Rue Poulin, qui a subi des dommages importants lors de fortes pluies en juin dernier.

« On souhaite aussi poursuivre nos démarches en cours pour le changement de la conduite d’eau potable souterraine située en dessous de la Rivière Chaudière et nous allons suivre de très près tous les travaux entourant la construction du pont ferroviaire ainsi que les aménagements qui devront être fait par conséquent. Le programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) nous viendra en aide pour accomplir certains de ses travaux », dit-elle en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires