Fesses nues dans le centre d’achat à Dolbeau-Mistassini

Par Jules Simard
Fesses nues dans le centre d’achat à Dolbeau-Mistassini

LOI. L’individu qui s’est promené fesses nues dans les Promenades du Boulevard dans la journée de lundi sur les heures d’ouverture des commerces n’aura pas à répondre à des accusations sur l’indécence, puisque qu’aucun règlement municipal n’interdit de se promener fesses nues.

L’incident a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Le comportement de l’individu ne s’inscrivait pas dans des actes de grossière indécence. Les actes répréhensibles, compris dans la loi sur l’indécence sexuelle, ne comprendraient pas le fait de se promener le postérieur à l’air. Certains témoins laissent entendre qu’on voyait bien plus que ses fesses.

L’individu a été intercepté par les policiers de la Sûreté du Québec poste de Maria-Chapdelaine. Ces derniers lui ont signifié que son comportement était dérangeant pour les autres. Les constats effectués lors de l’interception de l’individu ont révélé que l’homme n’était pas sous l’emprise de la boisson ou encore de drogue, tout en ne présentant pas de signes de déficience psychologique ou intellectuelle.  Selon les commentaires recueillis auprès de l’individu, il se dit en parfaite harmonie avec son corps et rien ne l’empêchait de se promener fesses nues.

L’individu a été quitte pour un avertissement et a été invité à porter des vêtements susceptibles de ne pas choquer les gens lorsqu’il se promène dans des endroits publics.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires