Berce du Caucase: la première bataille est gagnée

Berce du Caucase: la première bataille est gagnée

Le succès de cette lutte repose sur la participation de chacun.

Crédit photo : gracieuseté

ENVIRONNEMENT. L’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches, un projet géré conjointement par les neuf organismes de bassins versants de la Chaudière-Appalaches, a rencontré des effets concluants.

En effet, tout au long de la période estivale, neuf équipes se sont déployées sur l’ensemble du territoire afin d’éradiquer la berce du Caucase. Dès les premières poussées de croissance de la plante au début du mois de juin, les équipes d’intervention locales étaient à l’œuvre afin de valider les signalements reçus, sensibiliser la population et les intervenants municipaux aux dangers que peut représenter la berce du Caucase pour la santé humaine et la biodiversité, et enfin procéder à son éradication.

Le succès de cette lutte repose sur la participation de chacun, qui peut signaler une colonie par l’entremise du formulaire de signalement disponible sur le site Internet de la Ville de Lévis, ou en contactant sa municipalité ou l’organisme de bassin versant de sa région. Au total, la collaboration des citoyens, producteurs agricoles et autres intervenants a permis de répertorier 70 nouvelles colonies de berce du Caucase sur le territoire (en plus de celles déjà connues).

L’Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches est financée à hauteur de 969 000 $ sur trois ans (2018-2021) par le Fonds d’appui au rayonnement des régions et couvre 136 municipalités de 10 MRC.

Poster un Commentaire

avatar