Les Condors vivent une autre saison de football sans gagner

Photo de Frederic Desjardins
Par Frederic Desjardins
Les Condors vivent une autre saison de football sans gagner
Les Condors ont fini au dernier rang pour une quatrième saison consécutive. (Photo : Gracieuseté)

Pour une troisième fois en quatre ans, les Condors du Cégep Beauce-Appalaches n’ont pas connu la victoire en saison régulière, dans la division 2 collégial du RSEQ.

En huit matchs, les Condors ont inscrit 82 points et accordé 279 points. L’an dernier, l’équipe avait obtenu un meilleur rendement (147-272) et enregistré une victoire contre les Volontaires de Sherbrooke (16-14). Marc Loranger a été l’entraîneur-chef des Condors pour ces deux saisons.

«On a dû composer avec plusieurs joueurs blessés. Des athlètes dans notre alignement avaient peu ou pas d’expérience en football. Malgré tout, on est passé plus près de gagner des matchs cette saison», indique celui-ci.

Juste avant son arrivée comme entraîneur-chef, le RSEQ voulait faire passer les Condors de la division 2 à la division 3. La direction du Cégep Beauce-Appalaches avait fait appel de cette décision, le RSEQ revenant finalement sur cette dernière.

Lors des saisons 2016 et 2017, les Condors n’ont connu aucune victoire en 17 parties, inscrivant seulement 197 points contre 737 points pour les autres formations.

«Une équipe de football est différente d’une année à l’autre. Comme entraîneur-chef, je devais prendre le temps de mieux connaître mon équipe. La saison 2018 m’a servi comme transition», mentionne Marc Loranger.

Jouer avant de gagner

L’entraîneur-chef des Condors admet que les joueurs sont déçus d’avoir fini au dernier rang. Cependant, ils ont aimé l’encadrement sportif et académique relié à l’univers des Condors.

«Pour certains jeunes, leur seule préoccupation est de pouvoir jouer au football. Le recrutement reste l’étape la plus importante. Je sais qu’il y a une tradition de football en Beauce, mais présentement, nous avons seulement deux équipes juvéniles à 12 joueurs (Dragons Saint-Georges, Embâcle Sainte-Marie)», rappelle Marc Loranger.

Il soutient que le Cégep Beauce-Appalaches travaille sur son offre de programmes et d’infrastructures pour attirer plus d’étudiants étrangers, incluant des footballeurs.

«Avec la nouvelle salle d’entraînement, qui ouvrira en janvier, les joueurs  s’entraîneront tous au cégep. Ça soudera l’esprit d’équipe dans notre préparation à la prochaine saison», dit Marc Loranger.

Qu’importe si la saison 2020 se déroule dans la division 2 ou 3, il entend donner une chance supplémentaire aux joueurs voulant percer le milieu du football universitaire. «Ça se peut qu’on axe moins sur le football de participation», conclut Marc Loranger.

Notons que la campagne 2019 marquait le retour des tailgates. Les partisans ont été nombreux à se rassembler dans le stationnement du cégep, où bouffe et concerts étaient à l’honneur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des