Un rendez-vous manqué selon Luc Provençal

Un rendez-vous manqué selon Luc Provençal
Le député Luc Provençal n’a pas hésité à qualifier de désastre la rencontre sur la zone d’intervention spéciale. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

INONDATION.  > «C’est un désastre» s’est exclamé Luc Provençal, député de Beauce-Nord, au terme de l’assemblée de consultation sur les zones d’intervention spéciale.

«C’est un rendez-vous manqué avec la population», a-t-il ajouté. Selon lui, les sinistrés ont bien d’autres choses en tête que de discuter des futures zones inondables alors qu’ils n’ont toujours pas de réponses du gouvernement sur ce qu’ils pourront faire de leur maison : rénover, vendre, démolir?

«Le gouvernement aurait dû, dans un premier temps, venir rencontrer les municipalités pour déterminer exactement les zones inondables. Nous avons nos propres cartes et, surtout, nous avons une bonne connaissance du terrain», a précisé le maire de la Ville de Saint-Joseph, Pierre Gilbert, propos entérinés par son collègue de Sainte-Marie, Gaétan Vachon.

«À la place d’une telle rencontre générale, la Sécurité publique aurait dû plutôt organiser des rencontres en petits groupes, avec les sinistrés de chacune des municipalités concernées, pour leur dire ce qu’ils veulent savoir : où en est rendue leur demande de réclamation», a ajouté le député Provençal.

Car le temps avance à grands pas. Si les sinistrés veulent terminer leurs travaux avant l’hiver, il faut commencer immédiatement. Malheureusement, le moratoire actuel déposé par le gouvernement empêche les municipalités à émettre des permis de rénovation dans les fameux secteurs en rouge identifiés sur les cartes.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Claude Dulacnormand Nadeau Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
normand Nadeau
Invité
normand Nadeau

Le gouvernement comme sais la il fait pas grand chose pour trouvé des solution pour les inondation il ne travaille pas dans la rivière il fond seulement du blablabla comme cé la et rien avance avec leur moratoire il fond que agrandir les zone inondable avec leur pot de peinture rouge quand toute les maison qui démolisse que le trous des cave sois remplis l’eau qui rentrais dans les cave ne rentreras plus cette eau la elle va aller c’étendre encore plus grand sur les territoire inondable de la facon qu’il fonctionne le gouvernement il ne règle rien il fond… Read more »

Claude Dulac
Invité
Claude Dulac

il y a plus de 14 ans le conseil des ministres d’harper votait 300 millions pour draguer une rivière au Manitoba et 2 ministres conservateurs du Québec n’ont pas exiger la même chose pour la Beauce.malgré que certains maires se sont affichés pour Bernier le conservateur. Que les candidats a la prochaine élection s’engagent a draguer la Chaudièere