Condos Signature: le promoteur rétablit les faits

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Condos Signature: le promoteur rétablit les faits
Le promoteur a assuré que les résidents du secteur ne seraient pas incommodés par les Condos Signature. (Photo : gracieuseté)

SAINTE-MARIE. Environ 140 personnes ont participé à la séance extraordinaire d’information et de consultation publique du conseil municipal de Sainte-Marie du lundi 10 juin dernier, afin de prendre connaissance du projet de changement de zonage (de résidentielle à multifamiliale) dans la zone 124A, soit au 732 de la route Carter. Devant les mauvaises informations qui ont circulé selon lui, le promoteur Maurice Gilbert a tenu à présenter officiellement son projet.

Baptisé Condos Signature, le bâtiment en serait un d’unités locatives avec deux chambres, un stationnement intérieur, un système de caméras de sécurité, un ascenseur et autres. Le tout doit encore être soumis à l’approbation de la Ville. « Elle ne nous permettra pas de faire n’importe quoi », a-t-il indiqué.

Le projet de 7,5 M$ comporterait 36 unités sur cinq étages et construites en deux phases (les deux dans la zone 124A). « Il y aura uniquement une entrée sur la route Carter. […] Je ne veux pas dézoner toute la zone 124, ça ne serait pas rentable », a précisé M. Gilbert.

Bien que tous les types de locataires soient les bienvenus, l’objectif est d’attirer les jeunes retraités ou préretraités, qui envisagent de vendre leur propriété lorsque celle-ci est devenue trop grande après le départ des enfants. Aux mots du promoteur, il s’agira d’un intermédiaire entre la maison et la résidence de personnes âgées. « Ce sera réglementé et respectueux », dit-il, en assurant que les bâtiments ne nuiront aucunement aux zones résidentielles environnantes.

Selon les plans, on souhaiterait lancer la construction des Condos Signature dès cet automne afin de livrer les unités au plus tard le 1er juillet 2020. Au conseil municipal, on informe d’ailleurs qu’une étude de la Commission de Protection du Territoire Agricole du Québec (CPTAQ) devrait avoir lieu l’année prochaine afin d’évaluer si la population est suffisamment densifiée sur le territoire de Sainte-Marie. Brièvement, la CPTAQ souhaite vérifier l’utilisation des terrains actuels avant d’accorder l’aménagement de nouveaux développements résidentiels. « St-Martin, Cameron, Carter… C’est sûr, un jour ou l’autre, ça va se développer », est d’avis M. Gilbert.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Juvane Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Juvane
Invité
Juvane

Wow! Je ne savais pas qu’un promoteur avait le pouvoir de dézoner une zone (hum)… Je croyais que c’était le rôle du conseil municipal. A vérifier…