Un premier test national pour Laura Bilodeau

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Un premier test national pour Laura Bilodeau
Laura Bilodeau était la seule représentante du Club NSH (Natation Sainte-Foy Haute-Saint-Charles). (Photo : gracieuseté)

NATATION. Laura Bilodeau, 15 ans de Sainte-Marie, a eu la chance de nager parmi les meilleurs athlètes du pays, du 11 au 14 avril dernier, en participant aux Championnats canadiens de l’Est. L’événement regroupant plus de 800 sportifs s’est déroulé au PEPS de l’Université Laval à Québec.

Laura Bilodeau.

« Les Canadiens de l’Est, c’est impressionnant! C’est une compétition d’envergure auxquels je ne m’imaginais pas participer cette année. Le fonctionnement de la compétition était un peu différent que celles dont je suis habituée, mais j’ai adoré! », a-t-elle affirmé.

Laura Bilodeau était alors la seule représentante du Club NSH (Natation Sainte-Foy Haute-Saint-Charles). Elle a terminé en 50e position dans la catégorie Junior. « Mes résultats sont assez satisfaisants dû à l’ampleur de la compétition. Pour une première expérience sur la scène nationale, je suis satisfaite.  C’était la première fois que je participais à une compétition aussi grosse. J’étais un peu déstabilisée pour ma première course, mais tout s’est replacé », a-t-elle raconté.

Mentionnons que l’élève de secondaire 4 de la Polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie, qui étudie au programme sport/anglais enrichi profil natation, avait obtenu son laissez-passer pour les Championnats canadiens de l’Est après avoir remporté une quatrième position aux Championnats provinciaux au mois de mars dernier.

Direction Calgary?

Avec ses capacités actuelles, l’adolescente est à quelques secondes des standards afin de pouvoir prendre part aux Championnats canadiens, qui se tiendront à Calgary en juillet. Ses prochains mois d’entrainement seront donc consacrés à réaliser cet objectif. Entretemps, elle sera des Championnats provinciaux AAA cet été, de même qu’à la Coupe Québec.

Laura Bilodeau croit en ses chances de réussite, notamment grâce à sa force mentale, sa persévérance et son éthique de travail. « Il me reste encore quelques points techniques [à améliorer] sur mon style de nage, ce qui est pour moi une bonne nouvelle, car ça signifie que je peux encore m’améliorer! », est-elle enthousiaste.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des