Trois générations de femmes entrepreneures se confient

Photo de André Boutin
Par André Boutin
Trois générations de femmes entrepreneures se confient
Katy Langevin, nicole Boilard-Landry et Anne Toulouse. (Photo : Beauce Média - André Boutin)

AFFAIRES. > Près de 200 femmes – et aussi quelques hommes – ont assisté au traditionnel dîner de la Journée de la femme, organisé par la Chambre de commerce et d’industrie Nouvelle-Beauce le jeudi 7 mars à La cache à Maxime.

Pour l’occasion, trois femmes de trois générations différentes, mais avec la même détermination sont venues partager leur expérience de vie et de carrière. Il s’agit de Katy Langevin, du Club de golf de Beauce, Nicole Boily-Landry, d’Autobus Landry, et Anne Toulouse, de RBC.

Guidées par les questions de Nancy Labbé et Normand Haince, les trois conférencières ont dévoilé de larges pans de leur histoire, à grands coups d’anecdotes. Pour une, Nicole Boily-Landry avec ses 73 ans – c’est elle qui l’a dit – possède une bonne longueur d’avance sur ses partenaires d’un jour. Elle a donc déridé plus d’une fois la salle avec ses souvenirs.

Elle a raconté, après avoir enduré ses amies plus vieilles qui se pâmaient pour leurs petits-enfants, comment elle est devenue une grand-mère complètement gaga.

Pour sa part, nous avons appris qu’Anne Toulouse était une grande collectionneuse de… tickets de vitesse! «Je suis quelqu’un de passionné, au point de ne pas toujours voir ce qui est écrit sur mon tableau de bord».

Famille

Parlant de la famille, Katy Langevin a avoué qu’elle ne serait pas où elle est rendue sans la présence forte de ses parents, de ses frères et sœurs.

Pour sa part, Nicole Boily-Landry a plaidé pour l’importance du rôle de «mère de famille», un titre qu’elle porte comme un honneur, jugeant qu’il n’y a pas de métier plus important.

Finalement, Anne Toulouse est consciente que sa vie de famille n’a pas toujours été facile, étant monoparentale.

Ève-Marie Lortie

Le trio de femmes d’affaires a été précédé d’une courte allocution d’Ève-Marie Lortie, animatrice à TVA et porte-parole de la chaîne C Hôtel dont fait partie La cache à Maxime.

Elle a rapidement raconté ses vingt ans de carrière à la télévision. «Vous m’avez vu grandir, vieillir, grossir et accoucher», a-t-elle lancé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des