Hiver en dents de scie : le bilan de CAA-Québec en 10 chiffres

CAA-Québec
Hiver en dents de scie : le bilan de CAA-Québec en 10 chiffres
Même les marmottes ne s'entendent pas sur leurs prédictions! (Photo : Libre de droit)

On peut dire que l’hiver nous en a fait voir de toutes les couleurs… mais surtout blanc. Comme la neige. Bleu et noir aussi, comme la glace. Et vous avez remarqué que le froid colle autant que la visite après un troisième réchaud de café? Voici 10 chiffres pour décrire cet hiver en dents de scie.

3 marmottes qui se contredisent
Les trois marmottes aptes à prédire l’arrivée du printemps, Wiarton Willie, Shubenacadie Sam et Fred la marmotte, ajoutent à la confusion en annonçant une chose et son contraire. Disons-le, les météorologues sont généralement plus fiables. André Monette, chez MétéoMédia, prévoit l’arrivée du temps printanier vers la mi-mars.

Il confirme que l’hiver 2018-2019 a été assez singulier. «On n’a pas eu beaucoup de longues périodes de froid ou de douceur, mais plutôt des températures en yo-yo. Ça nous amène beaucoup de glace, ce qui n’est pas évident pour les trottoirs et les rues.»

286 000 services rendus
Du 1er décembre au 28 février, les patrouilleurs de CAA-Québec ont répondu à 286 000 appels de service aux quatre coins du Québec, soit environ 3150 dépannages par jour, en moyenne. C’est un peu moins que l’hiver dernier, qui avait été exceptionnellement froid, mais beaucoup plus qu’il y a deux ans.

«Les conditions hivernales se sont installées très tôt, et ça n’a pas lâché. Mais nous non plus! Je suis très fier de nos patrouilleurs et de nos affiliés qui ont travaillé d’arrache-pied tout au long de l’hiver, dans des conditions difficiles. Sortir des véhicules pris dans la neige ou la glace, c’est loin d’être évident, et on a eu énormément de demandes pour ce genre de service», décrit le vice-président des services automobiles de CAA-Québec, Pierre-Serge Labbé.

22 journées achalandées
Le service d’assistance routière a connu 22 journées achalandées cet hiver, un sommet en trois ans. Jusqu’à 1200 véhicules de service peuvent être mobilisés lors de telles journées.

10 600 services
Nombre de services rendus lors de la journée la plus achalandée de l’hiver: le lundi 21 janvier. Vous vous souvenez de la séquence? Une tempête de neige, un redoux qui a fait des lacs et une descente du mercure qui les a transformés en patinoires. Cependant, le record absolu de 14 600 services, le 8 janvier 2015, tient toujours.

32 minutes
Délai moyen d’attente en milieu urbain pour le service d’assistance routière cet hiver. CAA-Québec se classe ainsi au 4e rang parmi l’ensemble des clubs CAA/AAA en Amérique du Nord.

338cm de neige
Voilà ce qui est tombé à Québec en décembre, janvier et février. Il reste encore mars et avril, mais la récolte est déjà supérieure à la moyenne d’un hiver complet (303cm).

15 redoux à Montréal
Qui dit redoux, dit nids-de-poule. Et qui dit nids-de-poule, dit garage. Les mécaniciens, carrossiers et fournisseurs de pièces ont eu beaucoup d’ouvrage. «Les rues sont extrêmement endommagées. On voit une tendance. Depuis deux hivers, en février, on a un bon volume pour des réparations de jantes et des pneus éclatés», rapporte le directeur du réseau de détail chez Pneus Touchette, un garage recommandé CAA à Montréal.

Avec 150mm de pluie (normale: 87mm), c’est le deuxième hiver le plus pluvieux de l’histoire à Montréal, confirme André Monette.

15 fois sous -25°C
Ce n’est pas exceptionnel pour Québec, nuance M. Monette. Ça fait juste beaucoup de matins très froids et beaucoup de voitures qui refusent de démarrer.

5 carambolages ont fait la manchette depuis la fin janvier
La SAAQ rapporte pas moins de 56 carambolages en moyenne par hiver, mais disons que les cinq qui ont fait les manchettes récemment étaient d’une rare envergure. Coïncidence ou pas, le nombre de véhicules accidentés récupérés par les membres de l’Association des recycleurs de pièces d’autos et de camions a atteint un sommet au cœur de l’hiver, particulièrement dans les régions de Lanaudière, de l’Estrie, de Québec et des Laurentides, témoigne le PDG, Simon Matte.

12% d’augmentation des ventes de forfaits Sud chez Voyages CAA-Québec
Quand l’hiver s’acharne, plusieurs voyageurs s’autodiagnostiquent des allergies au froid et doivent aller se faire soigner dans le Sud. Le froid intense de l’hiver précédent avait fait bondir les ventes de forfaits Sud de 8%. La hausse s’est intensifiée de 4% cet hiver.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des