Village Aventuria: un nouveau bâtiment d’accueil au sommet de la montagne

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Village Aventuria: un nouveau bâtiment d’accueil au sommet de la montagne
Le projet, tel qu'imaginé.

SAINT-JULES. Au printemps prochain débutera la construction d’un bâtiment d’accueil au Village Aventuria de Saint-Jules. L’infrastructure, représentant un investissement de plus de 545 000 $, prendra place au sommet de la montagne et offrira différents services aux visiteurs du site touristique, tels que des espaces de rangement, des salles de bain et une salle multifonctionnelle vitrée pouvant accueillir 150 personnes assises.

Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

L’annonce a été faite ce matin en la présence de différents partenaires du projet. Notamment, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, est venue confirmer l’appui du gouvernement du Québec. Ledit appui se traduit par une aide financière de 167 200 $ venant du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique – volet Appui à la stratégie de mise en valeur du tourisme de nature et d’aventure.

« Le territoire a un fort potentiel touristique. […] Le bâtiment va permettre de recevoir adéquatement les visiteurs », a déclaré bien haut Mme la ministre, en chuchotant ensuite qu’elle reviendrait l’été prochain afin de profiter des tyroliennes en compagnie du député de Beauce-Nord Luc Provençal.

Luc Provençal, député de Beauce-Nord.

N’ayant pas officiellement répondu à l’invitation, ce dernier s’est surtout réjoui du fait que Caroline Proulx se soit déplacée jusqu’à Saint-Jules pour l’occasion. « Ça envoi le signal clair qu’on est là pour les régions », a-t-il prononcé.

En ce qui a trait à l’initiative, M. Provençal sait que le tourisme de nature et d’aventure prend de l’ampleur au Québec et que le projet vise à répondre à cette demande grandissante. « Ça va permettre aux gens de se ressourcer et de vivre en symbiose avec la nature. […] Plus on va bonifier l’offre touristique, plus la région va être gagnante », dit-il, d’avis que d’installer le bâtiment en haut de la montagne lui donnera un « cachet supplémentaire ».

Dans le même élan de générosité, Martin Châteauneuf, directeur général de la Caisse Desjardins de Beauce-Centre, a confirmé un don de 50 000 $ pour la cause. « Je tiens à féliciter les dirigeants du Village Aventuria et je leur souhaite un franc succès », a-t-il affirmé.

Éric Poulin, directeur du Village Aventuria.

De grands besoins

Aux dires d’Éric Poulin, directeur du Village Aventuria, le site a accueilli plus de 20 000 visiteurs en 2018. « Pour un village de 602 personnes, c’est quand même très bon! », a-t-il souri.

Le « problème » est que le Village Aventuria est toujours plein à craquer de jeunes provenant non seulement des quatre coins du Québec, mais également des États-Unis et de la France. Il fallait donc adapter les installations en fonction de cette clientèle grandissante.

Rappelons que le Village Aventuria compte déjà 16 tyroliennes, cinq sentiers aériens, différentes zones d’amusement et des personnages colorés. « Nous avons des idées de développement d’autres activités », de renchérir M. Poulin, confiant de compter 35 000 visiteurs d’ici trois ans.

Ainsi, le bâtiment d’accueil, qui portera peut-être le nom d’un partenaire à venir du Village Aventuria, devrait ouvrir ses portes officiellement au mois de septembre. Il est à noter qu’un stationnement sera aménagé à proximité de la bâtisse pour en faciliter l’accès. Un volet d’interprétation de la faune, de la flore et des minéraux de la région sera également développé.

Laval Bolduc, Martin Châteauneuf, Luc Provençal, Caroline Proulx, Ghislaine Doyon et Éric Poulin.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des