Évaluation énergétique? Gare à la fraude!

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Évaluation énergétique? Gare à la fraude!
Le député Luc Provençal met en garde contre la sollicitation téléphonique frauduleuse.

NOUVELLE-BEAUCE. Après avoir reçu plusieurs appels en ce sens, le député de Beauce-Nord Luc Provençal tient à informer la population que des gens réaliseraient actuellement de la sollicitation téléphonique frauduleuse sur le territoire.

Brièvement, les fraudeurs se feraient passer pour un représentant du ministère de l’Environnement. Sans décliner leur identité ni laisser de coordonnées, ils offrent de réaliser une visite à domicile d’un conseiller pour vérifier l’efficacité énergétique de votre maison, ceci afin de vous offrir différents produits ou subventions. Une fois sous votre toit, ils useraient de différents stratagèmes pour vous amener à signer divers papiers et ainsi quitter avec vos économies.

Or, M. Provençal sait pertinemment que le ministère ne téléphone jamais aux citoyens pour leur offrir des subventions. Qui plus est, si le fait que votre interlocuteur connaît votre consommation d’électricité semble ajouter de la crédibilité au discours, sachez qu’il s’agit d’une donnée très facile à obtenir sur Internet.

Mentionnons toutefois qu’au poste de la MRC de La Nouvelle-Beauce de la Sûreté du Québec, aucune plainte concernant ce subterfuge n’a été enregistrée pour le moment. Si vous croyez avoir été victime de sollicitation frauduleuse, il est possible de communiquer avec la Sûreté du Québec, ou encore de déposer une plainte auprès de l’Office de protection du consommateur.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Yves Bisson
Invité
Yves Bisson

Plusieurs fois nous recevons des appels concernant le sujet en titre.
Lorsqu’on décroche je me suis aperçu que ça prend plusieurs secondes avant d’avoir la communication.

Francois Décary
Invité
Francois Décary

Si vous avez signé un contrat avec ce type d’entreprise de vente itinérante (porte à porte), vous avez peut-être des recours, n’hésitez pas à contacter votre association de consommateur (ACEF) qui pourra vous informer sur vos droits, ou un avocat.