Mort de Danick Lachance : le conducteur devrait être accusé

Par Claudia Fortier
Mort de Danick Lachance : le conducteur devrait être accusé
La victime, Danick Lachance.

JUSTICE. Environ 15 mois après l’accident ayant coûté la vie de Danick Lachance, le conducteur de la voiture devrait finalement être accusé au palais de justice de Thetford Mines.

La victime de 19 ans avait été happée alors qu’elle marchait le long de la route 112 à la sortie du secteur Robertsonville à Thetford Mines.

Miguel Bolduc doit se présenter en Cour pour sa comparution. Le jeune homme de 20 ans de Lambton pourrait en effet être accusé de négligence criminelle causant la mort. On le soupçonne d’avoir utilisé son cellulaire alors qu’il se trouvait au volant.

L’accident s’était produit le 21 janvier 2017 vers 21 h 14. Le conducteur circulait en direction est lorsqu’il a heurté Danick Lachance qui retournait, semble-t-il, chez lui à la marche.

En mai 2017, le père de Danick, René Lachance, déplorait que celui qui aurait happé son fils ne soit toujours pas accusé. «Je suis en colère. Le jeune conducteur qui a frappé mon fils est toujours en liberté après trois mois et en plus ils lui ont redonné son permis de conduire. Pour l’instant, je ne peux rien faire d’autre qu’attendre», avait-il dit. Il lui aura finalement plusieurs mois avant que ce dossier avance.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des