Fabuleuse bedaine

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Fabuleuse bedaine
Nous aussi les boursoufflés

À notre époque, où la saine alimentation et l’exercice physique sont plus populaires que jamais, peut-être vaut-il la peine de rappeler que quoi qu’on en dise, nous sommes tous et toutes des monuments de beauté!

Oui, nous aussi les boursoufflés, nous sommes moelleusement sexy! Avoir une forte taille est un lourd contrat, et cette honorable ceinture, seuls les plus forts peuvent la supporter. Nos ondulations, lorsqu’elles sont prononcées, ne sont pas sans rappeler les courbes de la Terre, notre mère, à laquelle nous rendons ainsi chaque jour hommage.

Sous notre charge, les planchers de bois craquent en guise de remerciement, pendant que les divans et fauteuils conservent un gracieux souvenir de notre passage.

Lors des longues soirées d’hiver, notre torse diamétralement étendu garde notre cœur au chaud, alors que sous un soleil de midi du mois de juillet, notre miraculeuse adiposité offre un frais répit à nos inaccessibles orteils.

Le matin, notre morphologie circulaire propose un appui supplémentaire pour notre journal ou assiette à déjeuner, tandis qu’en fin de journée, lors des soirées télé à deux, notre élégante corpulence devient le meilleur des oreillers pour notre douce et tendre moitié.

Être en chair est aussi une marque de positivité. Un signe que l’individu à la silhouette bouffante sait apprécier les charmes subtils des graisses saturées, et qui ne refuse que rarement une pâtisserie bien présentée. C’est pour cette raison qu’un disciple de théorie de la relative massivité ne se plaindra jamais le ventre plein; il a toujours un petit creux.

Par contre, il est hasardeux d’investir dans notre jovialité à taux variable, qui grimpe en flèche à l’ouverture d’un sac de croustilles, puis tombe en chute libre à la vue d’un escalier.

Symbole de richesse et de réussite à une époque, un estomac surdimensionné est devenu aujourd’hui l’emblème du parent attentionné qui s’occupe de ses enfants plutôt que de courir et bouger (on peut rêver…).

Par ailleurs, une personne avec des poignées d’amour est plus facile à aimer, car sous sa colossale carapace se cache souvent un trésor inestimable et doré, comptant mile joyaux et plusieurs kilos de beurre salé.

En terminant, il ne faut jamais négliger l’importance de prendre soin de sa santé. Mais, un thorax bien tendu est à ceci semblable aux anneaux de Saturne: une masse bien dans son ensemble distingue l’individu de l’ensemble de la masse…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires