La FQM redemande un système de consigne pour les bouteilles de vin

Photo de André Boutin
Par André Boutin
La FQM redemande un système de consigne pour les bouteilles de vin
Bacs de récupération

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) appuie les recommandations du rapport du Centre de recherche de l’environnement, de l’agroalimentaire, des transports et de l’énergie (CREATE) sur la consigne des bouteilles de vin.

En effet, la FQM demande, depuis plusieurs années, la mise en place d’un tel système de consigne pour le verre. « Pour les municipalités, l’objectif ultime est de réduire la quantité de matières éliminées. À l’heure actuelle, le mode de collecte du verre permet à peine d’en valoriser 40 %, en plus d’engendrer des coûts substantiels pour les municipalités », a souligné le président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Le verre qui se retrouve actuellement dans la collecte sélective résidentielle provient en majeure partie de bouteilles de vin. Toutefois, le verre récupéré dans le bac de recyclage est difficile à écouler sur le marché et est souvent utilisé comme agent de recouvrement dans les sites d’enfouissement. Parallèlement, le verre provenant d’un système de consigne représente un produit de meilleure qualité et offre davantage de débouchés.

Par ailleurs, comme le souligne également l’Association des organismes municipaux de gestion des matières résiduelles, la consigne et la collecte sélective municipale ne sont pas nécessairement des modes opposés. Selon la FQM, une cohabitation de ces deux modèles de récupération des matières recyclables serait souhaitable, étant donné leur complémentarité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des