Deux voleurs présumés épinglés

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Deux voleurs présumés épinglés
Plusieurs vols avaient été rapportés dans le secteur du parc éolien de Saint-Luc au cours des dernières semaines. (Photo : - Éric Gourde)

FAITS DIVERS. Un homme de 29 ans et une femme de 25 ans de Tring-Jonction ont été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC des Etchemins, le 31 mai dernier, en lien avec des introductions par effraction et des vols d’outils survenus dans le secteur du parc éolien à Saint-Luc dans les dernières semaines. 

Les policiers avaient, au préalable, reçu un appel relativement à un individu suspect qui circulait dans le secteur de Saint-Luc. Après avoir effectué du ratissage, il avaient réussi à localiser un véhicule, mais pas son propriétaire. Le même jour, les policiers reçoivent un autre appel pour un individu louche, toujours à Saint-Luc, et localise finalement l’individu qui est à bord d’un autre véhicule et accompagné d’une dame. 

Les policiers finissent par établir un lien entre les deux appels et à relier les deux personnes à une série de vols survenue dans le secteur de Saint-Luc. Les policiers ont effectué une perquisition à leur domicile et y ont retrouvé plusieurs outils reliés aux vols. Les individus ont été libérés sous promesse de comparaitre au palais de Justice de Saint-Joseph de Beauce à une date ultérieure.

Capacités affaiblies

Un homme de 26 ans de Saint-Lambert a été arrêté pour conduite de véhicule avec les capacités affaiblies par l’alcool le dimanche 5 juin vers 1 h 15 le matin. Les policiers de la MRC de Robert-Cliche l’avaient intercepté pour une vérification de son aptitude à conduire sur la route 173 à Saint-Joseph. Les échantillons d’haleine ont révélé un taux d’alcool dans son organisme de plus du double de la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. Il comparaitra ultérieurement au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

Les policiers ont intercepté un automobiliste sur la rue du Parc industriel à Sainte-Marguerite, le 6 juin, vers 20 h 40. Le conducteur, résidant à Sainte-Marguerite, a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et a été conduit au poste de Sainte-Marie. Les échantillons d’haleine prélevés présentaient un taux d’alcoolémie de près du double de la limite permise. Il s’agit pour le suspect d’une récidive en matière de conduite avec les capacités affaiblies, suite à une récente condamnation. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours et son véhicule a été saisi pour une durée de 30 jours. Il a été libéré par citation à comparaitre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires