Festi-cultures: Tour du monde mariverain

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Festi-cultures: Tour du monde mariverain
Le festival avait débuté le samedi 2 juillet avec des prestations musicales, des kiosques gastronomiques, de l’artisanat et autres. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

SAINTE-MARIE. Il est impossible d’avoir trop de culture. Certains éléments peuvent nous rejoindre plus que d’autres, mais rien ne se perd, tout s’additionne. Depuis le 2 juillet dernier, et ce, jusqu’au 9 juillet prochain, Sainte-Marie vit une parfaite occasion de célébrer la diversité, tout en faisant le plein de nouvelles découvertes.

En effet, il s’agit de la toute première édition du Festi-cultures. Organisé par le Centre d’aide aux personnes immigrantes et leurs familles (CAPIF), l’événement a pour but de célébrer la richesse de la diversité culturelle entre les Québécois « de souche » et les Québécois issus de l’immigration venant des quatre coins du monde.

« C’est une initiative citoyenne pour permettre aux gens d’exprimer différents types de talents, tout en développant un sentiment d’appartenance à la région », a affirmé Claude Hervé Kouassi, président du CAPIF, en prononçant le souhait qu’un tel rendez-vous annuel contribuera à la rétention des personnes immigrantes en Beauce. « On est “ben icitte” », a-t-il plaisanté.

« C’est une aventure chaleureuse et séduisante. […] Nous souhaitons donner à la population un maximum de plaisir, comme on sait le faire en Afrique », a lancé pour sa part Adoubé Béranger, président du comité organisateur.

Au programme

Sous le thème « Célébrons la diversité culturelle en Beauce », le festival avait débuté le samedi 2 juillet avec des prestations musicales, des kiosques gastronomiques, de l’artisanat et autres à La Grande Place du centre-ville, suivi du gala de la diversité au Centre Caztel.

« C’est une première, oui, mais ça va faire des petits tranquillement. […] Nous avons besoin de gens dans nos communautés, mais nous avons aussi besoin de vos cultures », a déclaré Gaétan Vachon, maire de Sainte-Marie, d’avis que l’occasion est tout indiquée pour diminuer les préjugés.

« Vous nous permettez d’avoir de nouvelles paires de lunettes. Votre culture nous fait évoluer. C’est important que vous vous sentiez chez vous ici. […] Il y a un partage à faire pour rapprocher les Beaucerons et les nouveaux arrivants », a prononcé pour sa part Luc Provençal, député de Beauce-Nord, qui a d’ailleurs accepté le titre de président d’honneur du Festi-cultures. Mentionnons qu’au cours du gala de la diversité, M. Provençal a confirmé une aide financière de 4000 $ pour l’événement (dont 2000 $ provenant de deux de ses collègues ministres).

« Nous allons travailler très fort pour que la deuxième édition ait plus d’impact. Soyez assurés de ma collaboration pour faire exploser l’événement », de promettre le député de Beauce, Richard Lehoux.

À suivre

La soirée hip-hop « Piano show » est prévue ce jeudi 7 juillet dès 19 h à la Place de l’église (participation gratuite), et un tournoi de soccer amical opposant des gens provenant de partout sur la planète clôturera le Festi-cultures le 9 juillet à compter de 9 h sur les terrains du Domaine Taschereau – Parc Nature.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sabine
Sabine
1 mois

Vive la diversité culturelle! Vive l’art dans la Beauce, une communauté très accueillante et sympathique. Un plaisir d’y avoir été. Très bel article.