Saint-Isidore montre la Monk

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Saint-Isidore montre la Monk
La petite Léa-Rose Larochelle profite de la piste Monk. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

SAINT-ISIDORE. La Municipalité de Saint-Isidore a invité quelques-uns de ses partenaires, le lundi 20 juin dernier, à découvrir sa piste cyclable Monk. L’infrastructure, qui sera complétée incessamment, représente un investissement d’environ 900 000 $.

En effet, les travaux vont bon train pour ce projet de 4 km, qui sera réalisé en deux phases. La première, de la route du Président-Kennedy jusqu’au rang Saint-Pierre en direction de Saint-Anselme, sera terminée au cours du prochain mois, soit lorsque les clôtures, barrières et éléments de signalisation seront installés. La seconde phase, qui va de la route du Président-Kennedy à la rue Sainte-Geneviève vers Agri-Marché, devrait être terminée d’ici le mois d’octobre.

Réal Rurgeon, maire de Saint-Isidore.

« Ça fait une dizaine d’années qu’on pense à ce projet-là. On attendait une opportunité. Il y a 2 ans, les astres se sont alignés », a raconté Réal Turgeon, maire de Saint-Isidore, en indiquant que des framboises et des bleuets (par exemple) viendront s’ajouter aux pommiers sauvages déjà sur place pour le plaisir des promeneurs.

En remerciant les bénévoles pour leurs quelque 500 heures de travail, Gaétan Vachon, préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce, a rappelé que développer un projet de piste cyclable est en soit un tour de force. « Ça va amener beaucoup d’achalandage. Vous allez faire le saut! », prévient-il.

Après avoir couvert de louanges le maire Turgeon., Luc Provençal, député de Beauce-Nord, a souligné la belle collaboration des producteurs des environs. « C’est une structure pour bouger et avoir du plaisir, et surtout, de façon très sécuritaire. […] La piste va faire l’envie de bien des gens », a-t-il déclaré.

« Ça va améliorer la qualité de vie de toute la population. Vous faites preuve d’un beau dynamisme », a quant à elle affirmé France St-Pierre, représentante du député de Beauce Richard Lehoux.

Rappelons que le projet a profité d’une contribution non remboursable de 496 000 $ de Développement économique Canada, de 150 000 $ du ministère de l’Éducation, de 52 000 $ de la MRC de La Nouvelle-Beauce et de 202 000 $ de la Municipalité de Saint-Isidore.

La phase 1 devrait être terminée d’ici un mois.
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires