Le coeur du village enfin complété

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Le coeur du village enfin complété
Le maire de Sainte-Marguerite, Claude Perreault, avait bien hâte que les travaux se terminent dans sa localité. (Photo : Beauce Média - Éric Gourde)

MUNICIPAL. Les travaux de réaménagement au cœur du village de Sainte-Marguerite sont terminés depuis quelques jours, à la satisfaction des résidents du village qui ont dû composer tout l’été avec certaines contraintes.

Trois rues étaient toujours au calendrier des travaux, après une première phase en 2019, explique le maire de la localité, Claude Perreault, qui indique que ceux-ci se sont déroulés dans les délais prévus et ont nécessité un investissement de 1,7 M$.

« Au départ, il y avait quatre rues à faire. On avait commencé en 2019, étant donné la complexité des travaux. Il fallait boucler le réseau d’aqueduc et afin de ne pas isoler une partie de la municipalité, on a choisi de scinder le projet en deux et de faire la rue de la Meunerie à ce moment-là. On a fait le reste cette année, en laissant une voie de contournement au cœur du village, avec une circulation somme toute fluide pour permettre aux gens de la partie supérieure de la municipalité de circuler, malgré les travaux. »

Cette année, les rues Notre-Dame, de la Fabrique et St-Jacques étaient ciblées, pour un peu plus d’une trentaine de résidences. « C’est notre cœur du village. Nous étions conscients que ça ne fonctionnerait pas si on réalisait tout en même temps. Il y a eu du retard pour la deuxième partie des travaux en raison de la pandémie, d’une part, mais il fallait aussi être accepté au programme gouvernemental correspondant. »

M. Perreault avait hâte que les travaux se terminent, tout en étant conscient de leur nécessité. « Autrefois, les réseaux sanitaires et pluvieux étaient unitaires. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Ça causait un surplus dans nos bassins d’eaux usées. Les eaux pluviales ne se retrouvent plus dans nos bassins de traitement, ce qui fait un volume moins important. »

Pour donner suite à ces travaux, il ne restera plus qu’une section de la rue Saint-Michel et la rue Drouin à refaire, ajoute le maire Perreault. La mise aux normes du réseau de distribution de l’eau potable et la collecte des égouts sera alors complétée.

Développement exponentiel

Pour illustrer le développement potentiel dans sa localité, Claude Perreault ajoute qu’il y a actuellement quatre chantiers potentiels pour du développement résidentiel. « Ça pourrait amener jusqu’à 200 unités de plus à Sainte-Marguerite. C’est majeur et on travaille là-dessus. »

Une mise à niveau de la salle municipale est déjà à l’agenda des prochaines semaines, un projet sur lequel la municipalité travaille depuis quelque temps déjà. « Le nombre de cabinets de toilette disponibles était insuffisant. Il n’y en avait que deux pour une salle pouvant accueillir jusqu’à 350 personnes. Les salles de bain seront refaites pour en ajouter six dans la salle de bain des dames et quatre dans celle des hommes, la décoration de la salle aussi avec l’ajout d’éclairage notamment et la scène sera modifiée. L’accès à une douche est aussi prévu, au cas où une situation d’urgence devait survenir. On veut la rendre attrayante pour qu’elle puisse servir. »

La construction d’une résidence pour personnes âgées, un CPE, un garage municipal et l’agrandissement de l’école avec un gymnase sont dans les cartons de la municipalité pour l’avenir. « Si l’argent pleuvait, ce ne sont pas les projets qui manqueraient. On ne gère pas de décroissance, heureusement. Si on se fit aux données de la commission scolaire, nous sommes l’une des trois localités de la Nouvelle-Beauce en croissance avec Saint-Bernard et Saint-Elzéar. Nous sommes sur une belle lancée », ajoute le maire en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ritha Couture
Ritha Couture
2 mois

Formidable !Sainte-Marguerite qui se fait belle et accueillante ,de plus sécuritaire pour ses résidents. Je ne peux que féliciter les dirigeants et les bénévoles. Merci pour votre implication continuez nous apprécions grandement .