Importante hausse de taxes à Tring-Jonction

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Importante hausse de taxes à Tring-Jonction
Le conseil municipal de Tring-Jonction a dû se résoudre à augmenter sensiblement son budget pour 2023. (Photo : Beauce Média - Éric Gourde)

MUNICIPAL. La municipalité de Tring-Jonction a adopté un budget équilibré de 2,9 M$ pour la prochaine année. Celui-ci se traduira toutefois par une hausse des taxes municipales supérieure à 8 %.

Plus précisément, une résidence moyenne, desservie par le réseau d’aqueduc et d’égout, connaitra une augmentation de 8,27 % tandis qu’une maison moyenne non desservie par le réseau d’aqueduc et d’égout aura une augmentation de 8,06 %.

Le maire de Tring-Jonction, Mario Groleau, indique que la municipalité a observé des augmentations importantes à certains niveaux, dont 37 % supplémentaires en coût d’essence, 19 % en quote-part de la MRC de Beauce-Centre, 15 % sur sa facture d’assurance (augmentation annoncée par la mutuelle des municipalités du Québec) et 13 % supplémentaire provenant de la Régie intermunicipale du service de sécurité incendie des municipalités de Tring-Jonction, Saint-Frédéric, Saint-Jules et Saint-Séverin. « Tout augmente, alors nous n’avions pas vraiment le choix », indique-t-il.

Par ailleurs, la municipalité estime s’être démarquée en instaurant la collecte de matières putrescibles en 2021, ce qui a permis un contrôle plus rapide des coûts de collectes des ordures ménagères. Malgré une pénalité supplémentaire imposée par Québec par tonne enfouie en 2023, la municipalité de Tring-Jonction évalue qu’elle diminuera sa compensation pour la collecte des matières résiduelles de 1,88 $ pour une résidence.

Dans son programme triennal d’immobilisation, le conseil municipal mentionne les projets de réfection du rang 2 Sud pour 2023, et de la phase 1 de la route 112 et du rang 3 Nord comme travaux majeurs à venir. « Le projet du rang 2 est assez important et on espère avoir confirmation des subventions pour le commencer cette année. Nous allons travailler sur les plans, mais si l’argent n’est pas là cette année, nous n’embarquerons pas là-dedans. Celui de la route 112 dépasse les 5 M$, alors je prétends que ça ne se fera possiblement pas cette année. C’est toutefois prioritaire et les tuyaux doivent être changés, car des résidents ont des irritants qui doivent être corrigés », ajoute M. Groleau, qui espère revenir à un niveau de taxation plus normal l’an prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires