Un mois de juillet beau et chaud en Beauce

Un mois de juillet beau et chaud en Beauce

La baignade a été une activité de choix pour se rafraîchir.

Crédit photo : L'éclaireur Progrès - Frédéric Desjardins

MÉTÉO.  > D’un bout à l’autre de la Beauce, le soleil et la chaleur ont été au rendez-vous du 1er au 31 juillet.

Le mois s’est amorcé avec une période de canicule du 2 au 5 juillet. La station météorologique de Beauceville avait alors enregistré des mercures maximaux respectifs de 34, 30, 32 et 33 degrés.

La température a aussi grimpé jusqu’à 30 degrés les 9, 24 et 25 juillet. Pour l’ensemble du mois, 23 jours ont atteint ou dépassé la marque de 25 degrés.

«Même si aucun record n’a été battu, les conditions estivales ont été exceptionnelles. Ça a été plus intense qu’on pensait par rapport à nos prévisions», avoue André Monette, météorologue pour MétéoMédia.

La Beauce a notamment profité des impacts de l’air chaud en provenance de l’Atlantique. «Un anticyclone du sud des États-Unis a aussi permis d’uniformiser la température dans toute la Beauce, ce qui est rare à cause du relief de la région», précise M. Monette.

Ces données excluent l’indice humidex intégrant les effets combinés de la chaleur et de l’humidité. Le phénomène provoque un ressenti du mercure plus élevé que la température actuelle.

Précipitations

En terre beauceronne, 160 mm de pluie sont tombés au sol, la moyenne saisonnière pour juillet étant de 114 mm. Une grande partie de ces précipitations (102 mm) s’est déroulée sur seulement quatre jours, soient les 5 et 6 juillet, ainsi que les 25 et 26 juillet.

«L’accumulation s’est surtout formée avec des orages de courte durée, ce qui a fait gonfler le total des précipitations. Malgré ces orages, peu de journées ont été plus fraîches en Beauce», mentionne André Monette.

Météomédia avait prédit un taux de précipitation supérieur à la normale, ajoutant que l’interaction entre les masses d’air chaud et froid provenant des États-Unis et de la baie d’Hudson formerait des cellules orageuses.

Et le reste de l’été ?

Initialement, MétéoMédia affirmait qu’un courant-jet arctique descendrait vers la Beauce en août pour rafraîchir le temps et la température. Encore là, Dame nature a joué un tour aux spécialistes de la météo.

«Le temps plus frais arrivera dans la deuxième moitié d’août. La transition entre l’été et l’automne ne se fera pas drastiquement. Les localités au sud du Québec ont encore de belles journées à venir», affirme M. Monette.

.

Poster un Commentaire

avatar