Un été beau et court en terre beauceronne

Un été beau et court en terre beauceronne

La météo favorisera la tenue d’activités extérieures en juin et juillet.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Archives

MÉTÉO.  > Dès la fin mai, plusieurs Beaucerons ont sorti leurs vêtements estivaux en raison des mercures plus chaud. Cet été hâtif ne signifie pas qu’il durera plus longtemps que prévu.

«On aura un plus bel été qu’en 2017 avec de belles conditions surtout jusqu’à la mi-juillet, mais la chaleur pourrait se retirer assez tôt en août», dit André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

Les mois de juin et juillet devraient nous offrir des journées chaudes dans les normales saisonnières, sans tomber dans la zone caniculaire. Pour la période allant du 1er juin au 31 août, les moyennes maximales pour la Beauce sont de 23 (juin), 25 (juillet) et 24 (août) degrés.

«L’eau près des côtes canadiennes est plus chaude et le Québec se retrouvera dans un entre-deux. La Beauce devrait profiter des impacts de l’air chaud en provenance de l’Atlantique», ajoute le météorologue Bertin Ossonon.

La concentration du dôme d’air arctique est située plus près du Québec en 2018. Ce courant-jet descendra vers la Beauce en août, changeant le concept des températures élevées connues durant ce mois et en septembre dans les années antérieures.

«Ça pourrait tomber sous la barre des 20 degrés en août, au contraire de la fin mai où le printemps a pris fin rapidement à cause d’une bagarre importante entre des courants froids et chauds», explique M. Ossonon.

Précipitations

L’interaction entre les masses d’air chaud et froid provenant des États-Unis et de la baie d’Hudson risque également de causer la formation de nombreuses cellules orageuses.

Le taux de précipitation sera ainsi supérieur à la normale. D’habitude, notre région reçoit 112 (juin), 114 (juillet) et 123 (août) mm d’eau sous forme de pluie ou d’orages.

«Ça ne veut pas dire qu’il pleuvra pendant plusieurs jours complets. On pense plutôt à de courts orages causant beaucoup de millimètres en précipitation», mentionne Bertin Ossonon.

Autant pour le temps qu’au niveau de la température, rien n’est jamais certain en Beauce à cause du relief variant grandement sur seulement quelques kilomètres.

«On sait toutefois qu’il fait plus chaud et qu’il pleut davantage au sud de la Beauce, car le secteur se situe dans une vallée et non sur un terrain plat comme au nord de la région», précise Bertin Ossonon.

Rappelons qu’en cas de fortes chaleurs, il est conseillé de boire beaucoup d’eau et de ne pas s’exposer au soleil pendant de trop longues périodes, principalement entre 11h et 15h. L’arrosage des pelouses doit avoir lieu tôt le matin ou en fin de journée afin d’éviter une évaporation inutile.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar