Steve Hill joue à l’homme-orchestre avec sa trilogie

Steve Hill joue à l’homme-orchestre avec sa trilogie

Steve Hill reste toujours une authentique bête de scène.

Crédit photo : Scott Doubt

MUSIQUE. Steve Hill a donné des milliers de spectacles en 25 ans de carrière. Dans son dernier projet musical, il amalgame le blues et le rock avec une voix forte et une multitude d’instruments.

De 2012 à 2016, Steve Hill a lancé trois albums portant le nom Solo Recordings, où il s’est amusé à jouer l’homme-orchestre. C’est ce projet en trilogie qu’il viendra présenter bientôt en Beauce.

«La majorité des tounes sont des nouvelles compositions, mais je reprends aussi de grands classiques. Même si des gens me voient plus comme un rockeur, c’est dans le blues que j’ai commencé à 18 ans. Dans cette tournée, je mélange les deux styles», explique Steve Hill.

Il a déjà fait la première partie d’artistes prestigieux, comme Ray Charles, B.B. King, Johnny Lang, ZZ Top, The Tragically Hip, Metallica, et Alice Cooper. Ceci a d’ailleurs aidé Steve Hill dans sa conquête de nouveaux admirateurs à l’international.

«J’ai donné plusieurs shows en Allemagne et je retourne bientôt en Angleterre. En février dernier, pour mes 25 ans de carrière, j’ai joué un concerto à la guitare électrique avec Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal», mentionne Steve Hill.

Authentique bête de scène, il raconte sa vie dans ses chansons, particulièrement au sein de cette trilogie.

«C’est un répertoire autobiographique où je suis transparent. Seul sur scène, je chante et joue tous les instruments. Dans mon show, ça bouge en masse», confirme celui-ci.

Steve Hill grimpera sur scène le vendredi 6 avril prochain au Centre Caztel de Sainte-Marie. Les billets sont en vente à 30 $ à la billetterie d’Ovascène, au 418 387-2200, ou encore via le https://ovascene.ticketacces.net.

Poster un Commentaire

avatar