Éliot Grondin est prêt pour Pékin

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Éliot Grondin est prêt pour Pékin
Éliot Grondin sera sur les pentes le 10 février. (Photo : gracieuseté)

SNOWBOARDCROSS. C’est confirmé, Éliot Grondin de Sainte-Marie représentera le Canada en snowboardcross aux Jeux olympiques de Pékin (Chine). La nouvelle a été confirmée ce mercredi 19 janvier.

Il s’agira ainsi d’une seconde expérience olympique pour Éliot Grondin. S’il avait terminé en 36e position aux Jeux de Pyeongchang (Corée du Sud) en 2018 alors qu’il avait 16 ans, le sportif a soulevé qu’il se présentera à Pékin dans un tout autre état d’esprit.

« Je pars plus d’attaque. Je veux me rendre en finale. […] Maintenant, j’ai vu c’est quoi les olympiques, j’ai un stress de moins. Ça va me permettre de mettre toute mon attention sur la course », est convaincu l’athlète de 20 ans, non sans s’attendre à une épreuve des plus exigeantes. « Je veux bien représenter le pays. »

Qui plus est, sa saison de Coupes du monde se déroule actuellement à son goût, ce qui le rend d’autant plus déterminé à ramener une médaille olympique à Sainte-Marie. « Je suis dans le top-8 à chaque course. […] J’ai terminé 5e et 3e en Russie (9 janvier dernier), et c’est exactement ce que je souhaite comme progression. C’est l’expérience qui rentre. J’espère poursuivre sur cette voie afin de me présenter en pleine confiance aux Jeux de Pékin », a-t-il commenté.

La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques est prévue le 4 février. Quant à Éliot Grondin, il sera sur les pentes le 10 février. En attendant, il est prévu qu’il participe à la Coupe du monde de Cortina d’Ampezzo (Italie) les 28 et 29 janvier prochains, mais le Beauceron n’est pas absolument certain qu’il y prendra le départ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires