Pickett sera le quart-arrière des Steelers de Pittsburgh face aux Bills de Buffalo

Will Graves, The Associated Press
Pickett sera le quart-arrière des Steelers de Pittsburgh face aux Bills de Buffalo

PITTSBURGH — Mike Tomlin n’a jamais eu un échéancier définitif avant de remettre les clés de l’attaque des Steelers de Pittsburgh à Kenny Pickett.

En fait, Tomlin voulait retarder une décision qui semblait inévitable dès le moment où l’équipe a réclamé Pickett au 20e rang de la séance de sélection de la Ligue nationale de football, il y a six mois.

Lorsqu’il s’est fait demander, il y a une semaine à peine, comment il saurait si le temps est venu, l’entraîneur-chef des Steelers a haussé les épaules et simplement dit: «vous le savez pas mal quand vous êtes là».

Les Steelers, détenteurs d’une fiche de 1-3 alors qu’ils s’apprêtent à entamer le segment le plus difficile de leur saison, sont là.

L’ère Pickett est officiellement arrivée à Pittsburgh. On ne reviendra pas en arrière. Le quart recrue effectuera son premier départ en carrière dans la NFL ce dimanche, à l’occasion du passage des Steelers au domicile des Bills de Buffalo (3-1).

Tomlin a pris cette décision parce qu’il a le sentiment qu’elle donne les meilleures chances à son équipe de gagner, pas seulement en fin de semaine mais au fil de la saison.

«Il est un jeune joueur, il va grandir à travers ce processus», a affirmé Tomlin mardi, tout en précisant que l’équipe s’attend à des performances de qualité et du jeu qui va mener à des victoires.

Pickett a amplement révélé ses aptitudes avec l’équipe de l’Université de Pittsburgh où il s’est transformé de joueur doté d’un bon potentiel à son arrivée, en janvier 2017, à un finaliste au trophée Heisman l’automne dernier.

Tomlin a surveillé le développement de Pickett avec plus ou moins d’attention au fil des années, mais son intérêt a grandi après que Pickett eut passé la saison 2021 à réécrire le livre des records de l’Université de Pittsburgh tout en menant les Panthers au championnat de la section de l’ACC.

Pickett se comporte avec une sorte de confiance qui est supérieure à l’ensemble de ses qualités. Après avoir entendu pendant des mois des soi-disant experts du repêchage de la NFL s’interroger ouvertement sur la taille de ses mains, voilà que Pickett doit faire face à l’imposant défi qui accompagne un joueur appelé à succéder à un probable futur membre du Temple de la renommée, comme l’est Ben Roethlisberger.

Tout comme Roethlisberger, Pickett a été sélectionné en première ronde. Tout comme Roethlisberger, Pickett a passé le début de sa saison recrue derrière un vétéran à la position. Et tout comme Roethlisberger, Pickett se retrouve sous les projecteurs peut-être un peu plus tôt que ce qu’il avait anticipé.

Tomlin croit que Pickett est prêt à gérer pareil contexte.

«Kenny nous a montré une maturité à toutes les étapes pendant ce processus», a déclaré Tomlin tout en notant que Pickett, à 24 ans, est plus âgé que la majorité des recrues dans la NFL.

«Les éléments que nous avons évalués chez lui dans une perspective de repêchage, comme la fluidité et la rapidité à prendre des décisions, un sens de l’anticipation digne des joueurs professionnels et autres aspects du genre se sont révélés justes.»

Pickett a montré certaines de ses qualités en deuxième demie du match de dimanche contre les Jets de New York, devenant le premier quart recrue dans l’histoire de la NFL à marquer deux touchés par la course à son premier match.

Il y a aussi eu des erreurs, notamment une malencontreuse passe vers les lignes de côté, tard au quatrième quart, qui a frappé les mains de l’ailier rapproché Pat Freiermuth avant de tomber dans celles du maraudeur Michael Carter II. Ce jeu a mené au touché victorieux des Jets, qui l’ont emporté 24-20.

Pickett a assumé l’entière responsabilité pour ces erreurs, bien que les problèmes des Steelers ne se limitent pas à la seule position de quart-arrière.

Par ailleurs, Tomlin s’est rapidement assuré de ne pas imputer tout le blâme à Mitch Trubisky, qui n’a connu que des succès sporadiques en trois matchs et demi avec les Steelers après qu’il eut été nommé le quart partant de l’équipe à la fin du camp d’entraînement.

«Souvent, le quart-arrière reçoit trop de mérite ou trop de blâme», a noté Tomlin.

«Nous n’avons pas fait avancer le ballon avec autant de fluidité que nous l’aurions aimé. Nous n’avions pas inscrit assez de points. Le quart-arrière est une composante de ça, mais pas la seule composante. Nous devons tous absorber la responsabilité qui vient avec ce que nous sommes.»

Trubisky avait signé une entente de deux ans avec les Steelers, en mars, et avait été nommé co-capitaine à la veille du début de la saison. Il sera le premier adjoint de Pickett. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires