Les matchs à Seattle et à Los Angeles: des défis comme les aime Wilfried Nancy

Michel Lamarche, La Presse Canadienne
Les matchs à Seattle et à Los Angeles: des défis comme les aime Wilfried Nancy

MONTRÉAL — Les joueurs du CF Montréal l’avaient-ils peut-être oublié en raison de la pandémie du coronavirus, mais il existe en MLS une équipe à Seattle — les Sounders — et une autre en banlieue de Los Angeles connue sous le nom de Galaxy. La prochaine semaine leur permettra de renouer avec ces deux clubs pour la première fois depuis 2019.

Le CF Montréal entamera une séquence de deux matchs à l’étranger en s’arrêtant d’abord au Lumen Field, le domicile des Sounders (7-6-2), mercredi soir. Cinq jours plus tard, la formation montréalaise sera de passage au Dignity Health Sports Park à Carson, une ville située à environ 20 km du centre-ville de Los Angeles, pour livrer bataille au Galaxy (7-5-3).

Bien que court, ce périple ne s’annonce pas commode pour le CF Montréal (8-6-2). L’entraîneur-chef Wilfried Nancy l’aborde toutefois avec positivisme et enthousiasme, face à deux rivaux qui se trouvent au plus fort de la lutte pour une place dans les éliminatoires dans l’Association Ouest.

«Un super challenge. J’adore ça. Les joueurs le savent. On fait ce métier-là aussi pour ça. On va avoir de l’adversité et on aime ça», a répondu Nancy, sans hésiter, lundi matin, lorsqu’il a été questionné sur l’ampleur du défi qui attend sa troupe.

«On va aller là-bas sachant que l’environnement n’est pas facile; trois heures de décalage, six heures de vol. (…) Mais on aime ça et on va tout faire pour ramener des points de ces deux matchs-là», a ajouté Nancy quelques heures avant que son équipe ne s’envole en direction de Seattle.

Dossier positif

Par le passé, les équipes montréalaises ont souvent ramené des points de leurs rendez-vous contre Seattle. En fait, avec un dossier à vie de cinq gains, deux revers et un match nul, le CF Montréal/Impact est la seule équipe dans la MLS à avoir gagné plus de la moitié de ces matchs contre les Sounders parmi les clubs que Seattle a affrontés plus de cinq fois dans son histoire, selon une statistique de la MLS.

Nancy et ses joueurs auront intérêt à avoir cette information bien ancrée dans leur esprit parce que les Sounders connaissent une période fructueuse depuis qu’ils sont devenus la première formation de la MLS, le 4 mai dernier, à remporter le tournoi de la Ligue des champions de la Concacaf.

Depuis ce triomphe contre les Pumas UNAM, une formation du Mexique, les Sounders affichent un dossier de cinq gains et un match nul en huit matchs.

Par ailleurs, mercredi soir, face au CF Montréal, les Sounders compléteront une série de cinq parties à domicile. Les Sounders ont gagné trois des quatre premiers matchs et ont annulé l’autre. Durant cette séquence, ils ont marqué 10 buts et en ont accordé seulement deux.

«Nous savons qu’ils ont une bonne équipe, mais nous sommes une bonne équipe aussi», a souligné le milieu de terrain Victor Wanyama.

«Nous respectons leur style, nous savons qu’ils respectent le nôtre aussi, et nous savons que ce sera un match difficile pour les deux clubs. Il s’agira de savoir qui le désirera le plus et je pense que nous serons à la hauteur de la tâche», a ajouté Wanyama.

Avec ces deux matchs sur la côte ouest-américaine, les joueurs du CF Montréal passeront la prochaine semaine en groupe comme il ne leur arrive pas souvent de le faire sur une si longue période.

De tels périples représentent toujours de belles occasions de solidifier les liens au sein d’un groupe qui, selon Nancy, est déjà uni.

«Ça va être nouveau pour beaucoup de joueurs parce qu’ils ne savent pas ce que c’est que jouer dans l’Ouest. C’est quelque chose de différent. L’idée est de rester sur ce qu’on fait de bien, d’avoir une bonne dynamique collective au niveau du groupe», a d’abord fait remarquer Nancy.

«Il y a une bonne chimie avec le groupe, a-t-il enchaîné. Après, on part avec des objectifs bien précis. Comme j’ai dit aux joueurs, on ne va pas en vacances. On a deux matchs très importants contre des adversaires qui sont super intéressants à affronter. On y va pour essayer de faire quelque chose de très bien parce que c’est l’état d’esprit. Les liens sont déjà là, ça va juste confirmer notre dynamique. Après, c’est à nous d’être bons sur le terrain.»

À cet égard, Wanyama estime que le niveau de confiance des joueurs du CF Montréal est élevé.

«Les gars se sentent bien après la victoire (de samedi contre Charlotte FC), et tout le monde est confiant. Nous formons un groupe uni et nous devons demeurer solidaires les uns envers les autres. Nous allons affronter deux rivaux coriaces, et ce sera bon d’aller chercher des résultats positifs de ces deux matchs.»

Toujours privé des services du milieu de terrain Djordje Mihailovic, le CF Montréal pourra peut-être compter sur le retour du défenseur Kamal Miller qui a accompagné ses coéquipiers à Seattle. Son statut en vue du match de mercredi était incertain lorsque Nancy s’est adressé aux journalistes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires