Basket-ball féminin: le Canada atteint la demi-finale de la Coupe du monde

Doug Feinberg, The Associated Press
Basket-ball féminin: le Canada atteint la demi-finale de la Coupe du monde

SYDNEY, Australie — Personne au sein de la formation canadienne n’avait vu le jour la dernière fois que le pays a récolté une médaille à la Coupe du monde de basket-ball féminin. Voilà que les Canadiennes ne sont plus qu’à une victoire d’un premier podium depuis 1986, année où le Canada avait gagné le bronze.

Kia Nurse a marqué 17 points pour mener une attaque canadienne équilibrée vers une victoire de 79-60 contre le Porto Rico en quarts de finale, jeudi.

«C’est vraiment spécial», a déclaré Nurse. «Ç’a été un processus pour nous et nous avons toutes ressenti les déceptions. Pendant longtemps nos parcours se sont arrêtés en quarts de finale et de pouvoir franchir cette étape… Je pense que notre pays continue à se passionner pour le basket-ball dans les programmes de base et ce n’est que le début de ce que nous pouvons accomplir.»

Vendredi, le Canada livrera bataille aux États-Unis, qui a battu la Serbie 88-55. Dans les autres duels de quarts de finale, jeudi, la Chine a vaincu la France 85-71 et l’Australie, pays-hôte de la compétition, a défait la Belgique 86-69.

«Il s’agit d’un grand exploit pour Basket-ball Canada», a affirmé Nurse. «Ça faisait vraiment longtemps qu’on l’attendait. D’arriver à cette étape en dit beaucoup, je crois, sur les personnes qui sont passées avant nous pour nous aider à faire grandir le sport au Canada, nous aider à continuer, graduellement, à gravir les échelons comme nous l’avons fait au cours des dernières années.»

«C’est toujours notre objectif de gagner un match de quarts de finale et d’accéder aux demi-finales. Nous voulons participer à la ronde des médailles», a ajouté la Canadienne Bridget Carleton.

Le Canada (5-1) et le Porto Rico étaient à égalité 4-4 lorsque les Canadiennes ont inscrit les 12 points suivants et amorcé une séquence qu’elles ont dominée 22-7 pour clore le premier quart. À la demie, le Canada avait accru son avance et menait 44-23.

Les Portoricaines n’ont jamais vraiment réussi à réduire l’avance du Canada en deuxième demie, en grande partie grâce au travail de Nurse et au fait que le Canada n’a commis que quatre revirements durant tout le match.

De leur côté, les Américaines (6-0) ont profité d’une solide prestation d’Alyssa Thomas, qui a récolté 13 points et sept aides en plus de recueillir 14 rebonds. Kelsey Plum et A’ja Wilson ont ajouté 17 et 15 points, respectivement.

L’équipe des États-Unis avait dominé la phase de groupe, gagnant ses matchs par une marge moyenne de 46,2 points sans affronter le moindre défi.

Toutefois, la Serbie (3-2) n’a pas paru intimidée et a même marqué le premier panier du match, plaçant les États-Unis en déficit pour la toute première fois du tournoi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires