La priorité est de terminer la Véloroute de la Chaudière

La priorité est de terminer la Véloroute de la Chaudière

La priorité est de relier le Nord et le Sud, puis l’Est et Ouest.

Crédit photo : Photo TC Media – Mizaël Bilodeau

CYCLISME. Deux demandes de subventions pourraient permettre de finaliser le tracé Saint-Georges à Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le nouveau préfet de la MRC de la Nouvelle-Beauce, Gaétan Vachon, estime qu’il serait possible de relier Saint-Joseph-de-Beauce et Vallée-Jonction en 2018, si le montant demandé au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) leur est accordé en mars.

«Pour le FARR de cette année, s’il y a des sous, ils iront au tracé Vallée-Jonction-Saint-Joseph. La décision sera prise à la Table régionale des élus municipaux de Chaudière-Appalaches (TREMCA) en février», a dit M. Vachon.

De plus, les MRC de la Nouvelle-Beauce et Robert-Cliche viennent de déposer une demande conjointe de 5,5 M$ au programme de soutien aux installations sportives et récréatives (phase 4) pour les 21 km restants entre Beauceville et Vallée-Jonction.

Le préfet ne se dit pas très confiant pour recevoir de l’argent de cette enveloppe. «Ça fait trois fois qu’on applique et nous avons reçu des réponses négatives. L’histoire est que cet argent n’est pas pour les régions, mais plus pour les grandes villes. C’est dommage, parce que les gens de la MRC Robert-Cliche travaillent très fort depuis deux ou trois ans pour aller chercher des sous», a dit M. Vachon.

Le lien Beauce et Bellechasse passe en deuxième

Pour le tronçon d’environ 15 km (ancien chemin de fer du Québec-Central), entre Saint-Anselme, Sainte-Hénédine et Scott, le projet n’est pas assez avancé demander du financement à Québec.

«L’année prochaine, nous déposerons [une demande de subvention]», affirme M. Vachon.
«Nous avons fait des études pour passer sous le viaduc de l’autoroute 73. Il faut vérifier comment construire une piste cyclable en parallèle de la voie ferrée à cet endroit», a précisé le Directeur général de la MRC de la Nouvelle-Beauce, Mario Caron.

Du travail reste à faire pour préparer les devis et rencontrer les divers intervenants dans ce dossier. La commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ), le Ministère des Transports, propriétaire de l’emprise, et les agriculteurs à proximité du tracé doivent être consultés.

Une rencontre entre les MRC de la Nouvelle-Beauce et de Bellechasse est prévue en janvier afin d’évaluer l’échéancier et les besoins de chacun.

Tronçon Monk: Saint-Anselme-Saint-Isidore

Cette cycloroute de 7,4 km est un projet qui relierait un jour le village de Saint-Anselme jusqu’à la route du Président Kennedy. «On en a parlé à la dernière rencontre. Ça va être un tronçon local. Les deux municipalités vont se parler entre eux. Saint-Isidore a beaucoup d’intérêt à aller rejoindre Saint-Anselme. Il y a déjà du travail de fait», a commenté Gaétan Vachon.

«C’est très embryonnaire comme projet. On souhaite à long terme le relier, mais ça ne sera pas pour tout de suite, compte tenu des subventions disponibles», prévient Réal Turgeon, maire de Saint-Isidore.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar