On voit grand pour le campus de Sainte-Marie

On voit grand pour le campus de Sainte-Marie

L'actuel campus de Sainte-Marie.

Crédit photo : Beauce Média – Archives

ÉDUCATION. Les 14 000 pieds carrés du campus de Sainte-Marie, parfaits pour 150 étudiants, ne suffisent plus à accueillir les 200 apprenants, et surtout, pour mener à bien les ambitions du Cégep Beauce-Appalaches. Afin d’y voir plus clair, différentes solutions ont été envisagées.

Le premier projet, celui privilégié par la direction du Cégep Beauce-Appalaches et qui a été présenté lors de la journée porte ouverte du 28 novembre dernier, inclut l’agrandissement du campus au-dessus de la pharmacie Uniprix, et peut-être aussi un troisième étage. La superficie et l’investissement ne sont pas connus pour le moment et le tout est sujet à l’approbation du ministère de l’Éducation.

« C’est le projet qui répond le plus aux besoins du milieu », a commenté Mario Landry, directeur général du Cégep Beauce-Appalaches. Celui-ci devrait présenter le tout au ministère avant le temps des Fêtes.

Rappelons que l’on espère notamment y construire des laboratoires pour le programme Sciences de la nature, et accueillir la soixantaine d’étudiants supplémentaire que devrait attirer le futur programme Techniques de comptabilité et de gestion, cheminement bilingue (août 2018).

Une autre possibilité serait de construire un second campus à Sainte-Marie, mais dans un autre endroit. Il va sans dire que, questions de coûts et de sentiment d’appartenance, on préfèrerait éviter ce scénario.

Si tout se déroule comme on l’espère, les travaux pourraient débuter en mai 2018 pour se terminer à l’automne 2019. L’approbation ministérielle pourrait venir accélérer ou retarder l’initiative, d’autant plus que les constructions ne sont possibles que pendant la période estivale.

Le projet privilégié par la direction du Cégep Beauce-Appalaches.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar