Les Keybecwise à l’assaut du désert de Merzouga

Les Keybecwise à l’assaut du désert de Merzouga

Anis, Marie-France et Josée se préparent activement pour cette aventure.

AVENTURE.  > À la fin octobre, un trio de femmes répondant au nom de «Keybecwise» se rendra au Maroc pour participer à la première édition du Trek Rose Trip.

Il s’agit de Anik Cadieu, Marie-France Roy et Josée Veilleux, trois jeunes quarantenaires passionnées de plein air et prêtes à relever tous les défis.

Le Trek Rose Trip, contrairement à d’autres compétitions du genre, se fait à pieds, sans aucun véhicule moteur. «En fait, tout ce qu’on nous fournit, c’est une boussole et un roadbook. On nous retire même nos cellulaires!», indique Josée. «L’objectif  est de partir du point A et de se rendre au point B le plus rapidement possible, ce qui peut prendre toute une journée», ajoute Marie-France.

Pas facile dès lors de s’orienter dans un paysage de dunes et de champs de pierre, rien pour permettre d’isoler un point fixe dans l’espace. «Nous prenons des cours actuellement pour savoir comment utiliser efficacement une boussole. Aussi, j’ai confiance à mon sens de l’orientation», indique Josée.

On fournira également un bidule pour permettre d’appeler du secours si jamais la situation se corse. «Il y a deux bouton, un rouge pour appeler de l’aide d’urgence, un orange pour indiquer que nous sommes perdues. Dans ce deuxième cas, on nous réorientera mais nous perdrons des points», précise Marie-France.

Nos trois aventurières laisseront derrière elles, le temps de vivre pleinement le désert, pas moins de douze enfants! «Mon plus vieux m’a dit, en blague, que si je me perds, ce n’est pas lui qui va venir me chercher», lance Josée.

Il y aura environ cent équipes qui participeront au Trek, dont plusieurs du Québec. Il y aura trois départs, trois jours consécutifs, et les gagnantes seront déterminées par un système de point basé, entre autres, sur la distance réelle parcourue entre le point de départ et le point d’arrivée.

Le trio marchera également pour accumuler des fonds qui seront versés aux associations Cancer du sein et Enfants du désert.

Financement

Les Keybecwise estiment qu’il leur faudra environ 9000$ pour couvrir les frais de leur voyage au Maroc, ce qui est quand même moindre que pour les compétitions où il faut fournir un véhicule.

Le trio travaille donc présentement pour accumuler des fonds, soit par la vente d’eau embouteillée, divers produits maison, etc.

Elles seront par exemple au Super C de Sainte-Marie le 18 août prochain, à l’emballage, et le 25 pour une vente de hots dogs dans le stationnement. Il existe également un site Gofundme  (voir ci-dessous).

De plus, des entreprises ont décidé d’embarquer dans l’aventure, soit Olymel, Teraxion, Les éleveurs du porcs du Québec et Patrice Roy auto. Si d’autres sont intéressées : les.keybecwise@gmail.com .

Les Keybecwise

Anik Cadieu

  • 40 ans, de Québec
  • Trois enfants
  • Conseillère en test d’application à La Capitale Assurance de l’Administration publique

Marie-France Roy

  • 42 ans, de Lévis
  • Cinq enfants
  • Analyste et pilote de système au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieure

Julie Veilleux

  • 42 ans, de Saint-Isidore
  • Quatre enfants
  • Agent d’approvisionnement en porcs chez Olymel

Gofundme

gf.me/u/hpqdu4

Facebook

Les Keybecwise

 

Poster un Commentaire

avatar