Le fantôme a effrayé les spectateurs

Le fantôme a effrayé les spectateurs

« Le Fantôme de l'Opéra » a été présenté à Sainte-Marie vendredi dernier.

Crédit photo : Beauce Média – Hubert Lapointe

DANSE. Une grande production était à Sainte-Marie le vendredi 13 avril dernier. En effet, le spectacle « Le Fantôme de l’Opéra » a été présenté​ à la salle Méchatigan par une dizaine de danseurs de la compagnie Ballet atlantique du Canada et au moins autant de professionnels dans les coulisses, mais devant moins de 70 spectateurs (à l’œil).

Naturellement, le tout était inspiré du roman du même nom de Gaston Leroux publié en 1910. En bref, on y observe un homme défiguré et rejeté par le monde entier, mais qui cache un cœur romantique de même qu’une âme sensible. Poussé par un amour sans espoir, il devient un spectre menaçant, vivant dans un sinistre domaine de sa propre création.

Et puis?

Il faut en convenir, le talent des artistes était indéniable. De mon point de vue extrêmement amateur, leurs mouvements semblaient sophistiqués et bien définis. Qui plus est, pour réaliser « Le Fantôme de l’Opéra », chorégraphe, régisseuse et plusieurs responsables (éclairage, costumes, décors, musique…) ont certainement dû travailler très fort.

Ceci étant dit, à l’entracte, le public déjà peu nombreux a perdu quelques joueurs, signe que le produit n’était pas pour tout le monde. À l’opposé, les vrais amateurs ont semblé adorer leur soirée. Est-ce que la présentation était originale? Je ne me prononcerai pas. (Je n’ai aucune expérience en ballet classique.) Ma seule certitude est que, bien que la création n’avait rien de paranormale, bien peu de gens pourront un jour affirmer avoir vu le fantôme à la Méchatigan…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar