Investissement d’un million $ à Saint-Frédéric

Investissement d’un million $ à Saint-Frédéric

Les promoteurs Éric Poulin, Sylvie Boucher et Marquis Nadeau, en compagnie du maire Martin Nadeau.

Crédit photo : Gracieuseté

AFFAIRES.  > Saint-Frédéric accueillera une nouvelle usine d’abattage et découpe de bœuf haut de gamme pour le marché de la restauration, des boucheries et de l’exportation.

Un groupe de promoteurs formé par Marquis Nadeau de Saint-Bernard, Sylvie Boucher de Sacré-Cœur de Jésus et son conjoint, Éric Poulin originaire de Saint-Frédéric, a fait l’acquisition d’un vaste terrain de près de 70 000 pieds carrés dans le parc industriel de Saint-Frédéric. La construction de l’usine de 12 000 pieds carrés à l’automne 2018 exigera un investissement de plus d’un million de dollars.

Les opérations devraient débuter à l’automne 2019 et permettront la création de six emplois permanents au départ en plus des opportunités de développement de marché dans la région.

L’usine permettra, au départ, l’abattage et la transformation de 75 bœufs par semaine. « Nous voulons rendre un produit fini de haut de gamme en contrôlant la chaine d’approvisionnement depuis l’élevage jusqu’à l’assiette du consommateur afin de servir une viande selon les plus hauts standards internationaux », explique Marquis Nadeau.

L’usine se distinguera par la méthode de découpe et surtout par la chambre d’affinage et de vieillissement qui assurera une viande de qualité exceptionnelle. L’usine sera spécialisée dans l’abattage et la transformation de fameux bœufs Wagyu, une race d’origine japonaise connue aussi sous le nom de bœuf de Kobe, en provenance des élevages des promoteurs. « Nos approvisionnements proviendront de nos élevages ainsi que des producteurs de la région qui recherchent une valorisation de leurs produits. Nous transformerons du bœuf Wagyu aussi bien que les races de bœuf d’élevage plus courants selon les spécifications de la clientèle », affirme Sylvie Boucher.

Parc industriel

Pour la municipalité de Saint-Frédéric, ce projet vient compléter la phase actuelle de développement du parc industriel qui est arrivé à saturation.

« À Saint-Frédéric, c’est important pour nous d’accompagner les entrepreneurs dans leurs projets. C’est une fierté de voir démarrer et grandir des projets d’affaires qui favorisent la richesse collective pour nous et nos voisins de la région », souligne Martin Nadeau, maire de Saint-Frédéric.

La municipalité prépare déjà à court terme l’agrandissement de son immense parc industriel afin de pouvoir accueillir les initiatives des entrepreneurs de la région qui désirent démarrer et développer leurs projets d’affaires à Saint-Frédéric.

 

Poster un Commentaire

avatar