Trois arrestations pour facultés affaiblies en Beauce

Eric Gourde 
redaction@beaucemedia.ca

Trois arrestations pour facultés affaiblies en Beauce
Trois arrestations de soirée ou de nuit pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou les drogues sont survenures au cours des premiers jours de mars, dans Bellechasse. (Photo : Archives)

FAITS DIVERS. Les policiers du Centre de services de Sainte-Marie maintiennent la ligne dure contre l’alcool au volant, ayant réalisé trois arrestations dans ce contexte au cours des derniers jours.

Dans un premier temps, les policiers de la MRC Nouvelle-Beauce ont intercepté un véhicule qui quittait un bar à Saint-Lambert, le 6 mai dernier. Après avoir constaté que le conducteur de 40 ans semblait avoir les capacités de conduire affaiblies par l’alcool, les agents lui ont ordonné de se soumettre au test, qu’il a finalement échoué. Une fois au poste, le suspect a fourni un échantillon d’haleine décelant un taux d’alcoolémie de plus du double de la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule saisi, pour une durée de 30 jours. Il a été libéré par voie de sommation.

La nuit suivante, vers 2 h, les policiers ont intercepté un véhicule pour un feu de positionnement arrière défectueux. En discutant de l’infraction avec le conducteur de 22 ans, les agents ont eu les motifs raisonnables de croire que l’individu avait les capacités de conduire affaiblies par l’alcool. Lui aussi conduisait avec un taux de plus du double que la limite permise par la loi, selon les tests effectués. Le permis du suspect a été suspendu et son véhicule a été saisi pour 30 jours. Il a été libéré par voie de sommation.

Le 8 mai dernier, les policiers ont intercepté un véhicule pour une vérification du système d’échappement, en raison d’un bruit inhabituel que le véhicule produisait en circulant sur le boulevard Vachon Nord à Sainte-Marie. Le conducteur du véhicule semblait alors avoir les capacités de conduire affaiblies par l’alcool et a finalement échoué les tests appropriés des résultats supérieurs à la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour une durée de 90 jours et son véhicule a été remisé. Il a été libéré par voie de sommation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires