Accident mortel: vague de soutien pour Mareck Dupuis

Accident mortel: vague de soutien pour Mareck Dupuis

Une photo où il est écrit « Je suis Mareck – Soutien à l'injustice envers les camionneurs » circule sur Facebook.

Crédit photo : Facebook

JUSTICE. Conscient de la tristesse de l’accident ayant causé la mort de la Beaucevilloise Anne-Sophie Veilleux le mardi 16 janvier dernier, Patrick Béliveau, un camionneur de Saint-Isidore (Ontario), avait lancé deux vidéos sur Facebook afin de donner son opinion. De ces vidéos est née toute une vague de soutien à l’attention de Mareck Dupuis, le camionneur de Saint-Martin accusé dans cette affaire.

En effet, la première vidéo a été vue plus de 25 000 fois, et la seconde a déjà enregistré plus de 16 000 visionnements. « Ça aurait pu être n’importe qui. On ne se lève pas le matin en se disant qu’on va tuer quelqu’un ou qu’on va se planter bien comme il faut aujourd’hui. […] Avant de juger, mettez-vous à sa place », peut-on notamment l’entendre dire.

Joint en entrevue, M. Béliveau a indiqué qu’il ne connaissait pas le Beauceron impliqué. Toutefois, il invite tout un chacun à attendre que les détails de l’événement soient connus avant de le reconnaître coupable.

De plus, il sait pertinemment que selon les conditions météorologiques, le poids du véhicule et bon nombre de facteurs encore, un camionneur préfère parfois brûler un feu rouge plutôt que de risquer un dérapage. « Il y a toujours des gens parfaits qui disent que ça ne leur arrive pas, mais ce n’est pas vrai », dit-il.

En plus des commentaires positifs sous ses vidéos, Patrick Béliveau a reçu plusieurs messages privés qui le félicitent d’avoir su « dire la vérité tout en gardant son calme, malgré la situation difficile » car, il le répète, il s’agit d’un accident tragique que personne ne souhaitait.

Outre ladite initiative, une photo où il est écrit « Je suis Mareck – Soutien à l’injustice envers les camionneurs » circule sur Facebook afin de sensibiliser la population à la réalité des gens du métier. Il faut mentionner que l’idée n’est pas celle de M. Béliveau.

De l’argent pour les deux parties

Dans les prochains jours, en collaboration avec la page Facebook « L’heure juste du camionneur » qui compte plus de 56 000 membres, on espère lancer une campagne de levée de fonds. L’argent qui sera donné sera ensuite divisé en deux parts égales afin d’aider non seulement Mareck Dupuis, mais aussi la famille endeuillée à passer au travers.

Poster un Commentaire

avatar