École Vision Beauce: des élèves s’engagent pour l’environnement

École Vision Beauce: des élèves s’engagent pour l’environnement

ÉDUCATION. Afin d’aider l’environnement, les élèves de l’École Vision Beauce ont construit des nichoirs destinés à six espèces d’oiseaux. Ils ont mis à profit leurs connaissances de mathématiques pour le bien de leur communauté.

Note au lecteur: Matthew Blouin a écrit ce texte. Il est le gagnant du concours du meilleur texte, organisé dans le cadre d’un atelier sur le métier de journaliste, tenu le 25 mai dernier, dans la classe de Jean-François Pouliot. Les deux autres finalistes sont Émilie Olivier et Savannah Couillard. Félicitation à nos apprentis Tintins

Une idée exceptionnelle

Il y a quelques mois, les élèves de cinquièmes années de l’École Vision Beauce se sont donné comme défi d’aider les oiseaux. Leur but était de construire dix nichoirs pour différentes espèces: cinq pour le Merlebleu de l’Est et l’Hirondelle bicolore, une pour le Mésange à tête noire, une pour la Sittelle à poitrine rousse, une pour la Sittelle à poitrine blanche et deux pour le Troglodyte familier.

Déroulement du projet

Avec l’aide de quelques parents, les élèves ont utilisé leurs notions de mathématiques pour faire les plans. Ensuite, la classe devait trouver un emplacement pour mettre les nichoirs. Leur enseignante, Annie Guérard, et un parent,  Jannick Leclerc, ont travaillé très dur pour trouver un bon endroit. Tous leurs efforts ont porté fruit. La ville a accepté de placer les nichoirs dans le Parc du réservoir. Si jamais vous allez dans ce parc, vous verrez peut-être leurs nichoirs installés pour aider les oiseaux.

Autres projets pour l’environnement

Ce n’est pas tout, ce même groupe a aussi participé au projet de la Bourse du carbone Scol’ERE, qui est organisée par la Forêt d’Arden de Lévis, sert à réduire les gaz à effet de serre (GES) que nous faisons chaque jour. La classe de 5e va aussi planter des arbres à Sainte-Marie et Toronto pour réduire leur empreinte carbone.

Texte de Savannah Couillard, finaliste du concours d’écriture.

De nouveaux habitats pour les oiseaux!

NICHOIRS?: Les élèves de 5e année de l’École Vision Beauce ont fabriqué des nichoirs pour remédier à la perte d’habitat liée au développement domiciliaire près de leur école.  

Afin d’aider l’environnement, la classe de 5e année de l’École Vision Beauce décide de fabriquer une dizaine de nichoirs pour pouvoir accueillir les oiseaux près de leur milieu de vie.

Les élèves ont dû passer plusieurs heures de travail pour faire le plan de chaque nichoir, sans oublier toutes les mesures et le matériel à prévoir. Cinq espèces étaient ciblées, donc ils espéraient pouvoir aider grandement au niveau des oiseaux de la région.

La classe de 5e année a également dû construire de leurs propres mains les nichoirs, ce qui était très amusant pour eux, mais qui ajoutait aussi un certain niveau de difficulté. Heureusement, certains parents ont eu la gentillesse de les aider à relever ce défi! 

Ils sont ensuite allés installer leurs nichoirs sur le terrain du Parc du Réservoir. Pour ne pas blesser les arbres, ils ont utilisé du fil de métal et des tuyaux de plastique flexible afin d’éviter les clous.

Les élèves sont très fiers de leur engagement et ont bien l’intention de continuer leurs actions positives envers l’environnement.   Ce n’est pas tout! Des activités de plantations d’arbres sont à venir à St-Marie. Bravo à tous ces élèves engagés!

Texte d’Émilie Olivier, deuxième finaliste.

L’engagement environnemental de Vision Beauce

Les élèves de la 5e année de l’école Vision Beauce ont construit des nichoirs à oiseaux et les ont installés dans le parc du Réservoir de Sainte-Marie.

Aidons les oiseaux à Vision

La classe de cinquième année de l’école Vision Beauce est décidée à sauver l’environnement. Leur titulaire, Annie Guérard, s’est engagée dans un projet avec Janick Leclerc, la mère d’une des élèves, qui se passionne pour l’ornithologie. Les élèves devaient construire des nichoirs pour oiseaux en équipe de deux. Trois plans de nichoirs différents accueillent six espèces d’oiseaux comme le Troglodyte familier, deux espèces de Sittelles, les Mésanges à tête noire tout comme le Merlebleu de l’Est et les Hirondelles bicolores. Non seulement les enfants pratiquaient les mathématiques, mais ils ont pu construire leurs nichoirs eux-mêmes et aussi partir les installer dans les bois. De plus, les nichoirs ont été installés sans blesser les arbres!

Merci aux parents!

Les cinquièmes années ont eu l’aide de Claude Lambert, qui a coupé les planches de bois et de Janick Leclerc, qui a trouvé les emplacements pour les nichoirs et a énormément aidé leur professeure. D’autres parents volontaires ont aussi aidé lors de l’assemblage des nichoirs. « Les oiseaux ont de moins en moins d’arbres adéquats pour nicher dans notre quartier , explique Janick. » « Le développement du quartier réduit les forêts et leur habitat », continue-t-elle.  Les élèves ont alors fait une grande faveur aux oiseaux. Les nichoirs ont été placés dans le parc du Réservoir et à l’arrière de l’école Vision.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar