Rester positif, selon Yvan Labbé

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Rester positif, selon Yvan Labbé
Yvan Labbé invite les gens à trouver le positif dans le négatif. (Photo : gracieuseté)

SOCIÉTÉ. Bien qu’Yvan Labbé de J.S.Y Foresterie de Sainte-Marie a attrapé (et vaincu) la covid-19, la maladie n’a en rien affecté son moral. Toutefois, il a pu constater à quel point le climat social est devenu très négatif, ce qui est complètement inutile à son avis.

En effet, la société est entrée selon lui dans ce qu’il qualifie de « peur-o-logie ». « Quand les gens ont peur de tout, ils ont un mal de vivre qui les empêche d’avancer. […] Les gens ont peur de se cogner le nez, mais c’est important de se cogner le nez (métaphoriquement) pour savoir comment avancer », a-t-il affirmé.

À titre d’exemple, M. Labbé a pointé du doigt ceux et celles qui ne peuvent s’empêcher de ronchonner lorsqu’il neige. « Ce n’est pas grave ça! Pelleter, c’est une occasion d’être plus en forme, sourit-il. Il faut trouver le positif dans le négatif, peu importe ce qu’il arrive. »

Retraite? Pourquoi?

De plus, l’homme d’affaires a informé qu’il est à l’aube de ses 65 ans. Or, bien que plusieurs personnes l’incitent à prendre sa retraite, il a décidé de continuer d’investir dans son entreprise.

« Je n’ai pas de raison d’arrêter. Il ne faut pas s’arrêter à l’âge. Dans la vie, quand tu as le goût de continuer, tu continues. C’est ton feeling. Les gens me disent: “Tu ne profites pas de la vie.” Ils trouvent que je travaille trop, mais je leur dit: “Donne-moi UNE raison d’arrêter.” Il n’est jamais trop tard. […] Les problèmes “mécaniques” (douleurs physiques), c’est un détail. À 65 ans, je peux encore me permettre d’avoir une vision à moyen terme. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires