Entre deux mondes

Photo de Hubert Lapointe
Par Hubert Lapointe
Entre deux mondes
Le Sud, au centre-ville de Vallée-Jonction. (Photo : Photo - gracieuseté)

VALLÉE-JONCTION. Le sol est granuleux. L’air est sec, presque vicié. Le béton craquèle par l’agitation de la quotidienneté. Quelques pas plus loin, on devine un parfum marin venu du sud. La cacophonie urbaine commence à s’estomper, tandis que la brise échappe l’écho de rires sincères et de musiques entrainantes. C’est maintenant que ça vous frappe: vous êtes rendu à la Base Plein Air de la Chaudière…

Réjean Perreault et Hélène Duchesne, propriétaires de la Base Plein Air de la Chaudière.

Attention, à Vallée-Jonction, le plaisir est pris très au sérieux. Le tout commence chaque printemps (sauf cette année) avec quelque 6000 $ de dépenses pour réparer les dégâts causés par les inondations. Dans cet ordre d’idées, depuis 5 ans, ce sont 500 000 $ qui ont été investis afin d’adapter l’endroit aux caprices de la rivière: bar, toilettes et plancher flottants, murs en gabion (cages remplies de roches), etc.

« Ce n’est pas la rivière qui va s’adapter, alors il faut s’adapter à la rivière », a commenté Réjean Perreault, copropriétaire de la Base Plein Air de la Chaudière avec sa conjointe Hélène Duchesne. « On a refait le site au complet! », est enthousiaste cette dernière, en notant l’achat de nouvelles embarcations et un investissement de 20 000 $ pour rajeunir le ponton.

Quoi de neuf?

Jean Ravel sera sur place avec son spectacle « Let’s Rock » le 24 juin. (Photo – gracieuseté)

Autre nouveauté, pendant que certains feront sonner la cloche annonçant qu’ils payent une tournée à leurs nouveaux amis, d’autres pourront aller se remplir la panse au foodtruck qui devrait s’installer sur le terrain durant l’été (en discussion). De plus, un projet d’agrandissement du stationnement est sur la table, tout comme l’achat à venir du terrain voisin (habituellement loué) pour le camping.

Pour finir, deux nouvelles bières sont en préparation: une blonde et une IPA. Baptisés « La base », les produits devraient être prêts quelque part en juin.

Mentionnons que Jean Ravel sera sur les berges de la rivière de la Chaudière avec son spectacle « Let’s Rock » le 24 juin (déjà 400 billets vendus!), suivi d’un gala de boxe le lendemain, tandis que la chanteuse Marie-Chantal Toupin devrait venir faire son tour au mois de juillet. Les billets pour « Let’s Rock » sont en vente au 418 253-5243.

Chez nous, c’est chez vous

Le petit paradis de Vallée-Jonction est l’endroit tout indiqué pour rencontrer toutes sortes de personnes, venues profiter des embarcations et du Tiki Bar (ou du Relai de motoneiges pendant l’hiver). Il faut savoir que puisqu’aucun sentier de motoneige ne s’y rendait, c’est M. Perreault lui-même qui est allé chercher les permis, qui a pris des ententes avec les propriétaires terriens et qui a aménagé les pistes afin de permettre aux motoneigistes d’atteindre Vallée-Jonction.

« La base de plein air, j’ai ça dans les veines. C’est dommage que je n’aie pas connu ça plus tôt. Quand ça ferme le dimanche, j’ai déjà hâte au mercredi! », a lancé Mme Duchesne, en laissant entendre que les réservations pour la saison chaude entrent très rapidement. « Nous avons un bel été qui s’en vient! »

Par ailleurs, la pénurie de main-d’œuvre qui sévit sur toute la région n’affecte en rien la Base Plein Air de la Chaudière, qui compte une trentaine d’employés fidèles, de même qu’une liste d’attente de personnes désireuses d’y travailler. « Ce sont des emplois qui sont le fun! Les gens veulent travailler avec nous », sourit-elle.

Quelque 500 personnes par jour viennent profiter des installations. (Photo – gracieuseté)

 

* En collaboration avec Jeannyl Gilbert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires